Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

FOCUS

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

FRANCE

L'Éthiopien Bekele remporte le marathon de Paris

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/04/2014

L'Éthiopien Kenenisa Bekele a remporté, dimanche, le marathon de Paris, le premier de sa carrière, en deux heures cinq minutes et deux secondes, battant le record de l'épreuve.

C'est une victoire remportée avec panache. L'Éthiopien Kenenisa Bekele a remporté, dimanche 6 avril, le marathon de Paris, le premier de sa carrière, en deux heures, cinq minutes et deux secondes, battant le record de l'épreuve de 2h05:10, du Kenyan Stanley Biwott en 2012.

À 31 ans, le plus grand coureur de fond de l'histoire, triple champion olympique sur 5 000 et 10 000 mètres, a pris les commandes seul à 14 km de l'arrivée malgré sa méconnaissance de l'épreuve, pour s'imposer avec brio.

Sagement placé dans le groupe de tête jusqu'au 27e km, Bekele a de lui-même décidé d'accélérer le rythme, alors que les temps de passage (1h02:09) laissaient déjà présager une très belle performance.

L'Éthiopien a toutefois connu une alerte à 8 km de l'arrivée, montrant à son entourage sa cuisse, ce qui laissait entendre que celle-ci le faisait souffrir.

Dès son premier marathon, Bekele fait donc mieux que son illustre compatriote Haile Gebreselassie, qui n'avait pu prendre que la 3e place du marathon de Londres en 2002 pour sa première expérience en 2 h 06 min 35 sec, malgré un parcours réputé plus rapide que celui de Paris.

Avec AFP

Première publication : 06/04/2014

  • ROYAUME-UNI

    Les marathoniens de Londres rendent hommage aux victimes de Boston

    En savoir plus

  • ATHLÉTISME

    Deux Kényans remportent le marathon de Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)