Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Un homme à la hauteur", le nain Dujardin

En savoir plus

FOCUS

Chute des prix du pétrole : les pays du Golfe face à une austérité jamais connue

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : Moqtada al-Sadr, l'agitateur

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi Travail : la bataille s'engage au Parlement (partie 2)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La mode, seconde industrie la plus polluante au monde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Isabelle Kocher, seule dirigeante du CAC 40

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amicalement vôtre"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Lui, candidat"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Hollande est-il un homme de gauche ?

En savoir plus

Afrique

Deux employés de l’ONU, dont un Français, tués en Somalie

© AFP | Archive

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/04/2014

En Somalie, deux employés de l’ONU – un Français et un Britannique – ont été abattus par un homme vêtu d’un uniforme de la police, à l’aéroport de Galkayo. L’agresseur a été arrêté par les forces de l’ordre.

Un Français et un Britannique employés par l’ONU en Somalie ont été abattus à l'aéroport de Galkayo, dans le centre du pays, par un homme vêtu d'un uniforme de policier, ont annoncé des sources concordantes.

"Deux hommes ont été abattus à l'intérieur de l'aéroport alors qu'ils débarquaient d'un avion [...]. La raison de l'attaque n'est pas claire", a déclaré un responsable sécuritaire somalien, Mohamed Mire, à l'AFP.

Les deux victimes étaient membres du personnel international du Bureau de l'ONU de lutte contre la drogue et le crime (UNODC), a indiqué à l'AFP une source à l'UNODC. Selon cette source, les détails de l'attaque n'était pas connus dans l'immédiat.

Une source sécuritaire somalienne à l'aéroport de Galkayo ayant requis l'anonymat a précisé que le tireur était vêtu d'un uniforme de la police et semblait "mentalement déséquilibré". Cette source a précisé que l'homme avait été arrêté. Pour l'heure, l'attaque n'a pas été revendiquée.

La ville de Galkayo est située à cheval sur la frontière entre les régions auto-proclamées autonomes du Puntland et de Galmudug.

Depuis vingt ans, la Somalie est en état de guerre civile et fonctionne sans gouvernement. Cette situation a provoqué l'éclosion de nombreuses milices d'insurgés islamistes et de groupes de pirates qui ont mis la main sur diverses portions du territoire.

Avec AFP

Première publication : 07/04/2014

  • KENYA

    Un recruteur Shebab de premier plan tué par balles au Kenya

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Des Shebab attaquent le palais présidentiel à Mogadiscio

    En savoir plus

  • KENYA

    Raid kenyan contre les Shebab somaliens, au moins 30 morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)