Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Afrique

Deux employés de l’ONU, dont un Français, tués en Somalie

© AFP | Archive

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/04/2014

En Somalie, deux employés de l’ONU – un Français et un Britannique – ont été abattus par un homme vêtu d’un uniforme de la police, à l’aéroport de Galkayo. L’agresseur a été arrêté par les forces de l’ordre.

Un Français et un Britannique employés par l’ONU en Somalie ont été abattus à l'aéroport de Galkayo, dans le centre du pays, par un homme vêtu d'un uniforme de policier, ont annoncé des sources concordantes.

"Deux hommes ont été abattus à l'intérieur de l'aéroport alors qu'ils débarquaient d'un avion [...]. La raison de l'attaque n'est pas claire", a déclaré un responsable sécuritaire somalien, Mohamed Mire, à l'AFP.

Les deux victimes étaient membres du personnel international du Bureau de l'ONU de lutte contre la drogue et le crime (UNODC), a indiqué à l'AFP une source à l'UNODC. Selon cette source, les détails de l'attaque n'était pas connus dans l'immédiat.

Une source sécuritaire somalienne à l'aéroport de Galkayo ayant requis l'anonymat a précisé que le tireur était vêtu d'un uniforme de la police et semblait "mentalement déséquilibré". Cette source a précisé que l'homme avait été arrêté. Pour l'heure, l'attaque n'a pas été revendiquée.

La ville de Galkayo est située à cheval sur la frontière entre les régions auto-proclamées autonomes du Puntland et de Galmudug.

Depuis vingt ans, la Somalie est en état de guerre civile et fonctionne sans gouvernement. Cette situation a provoqué l'éclosion de nombreuses milices d'insurgés islamistes et de groupes de pirates qui ont mis la main sur diverses portions du territoire.

Avec AFP

Première publication : 07/04/2014

  • KENYA

    Un recruteur Shebab de premier plan tué par balles au Kenya

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Des Shebab attaquent le palais présidentiel à Mogadiscio

    En savoir plus

  • KENYA

    Raid kenyan contre les Shebab somaliens, au moins 30 morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)