Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Cessez-le-feu de douze heures entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Afrique

Génocide rwandais : Kagame s'en prend de nouveau à la France

© AFP

Vidéo par Pauline SIMONET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/04/2014

Lors des cérémonies de commémoration du génocide de 1994, le président rwandais Paul Kagame a fait allusion, de façon à peine voilée, au rôle toujours controversé de la France durant les massacres. Revivez la journée sur notre liveblogging.

• Le président rwandais, Paul Kagame, s’en est pris une nouvelle fois à la France, mais à mots couverts. "Les gens qui ont planifié et exécuté le génocide étaient des Rwandais. Mais l'histoire indique que les causes fondamentales dépassaient ce pays. (…) Aucun pays n'est assez fort et puissant pour changer les faits", a-t-il affirmé dans son discours prononcé en anglais et en kinyarwanda. Et d’ajouter : "Après tout, les faits sont têtus", en français dans le texte, insinuant que Paris avait aussi ses responsabilités dans les massacres de 1994 qui ont coûté la vie plus de 800 000 personnes, en majorité des Tutsis, en 100 jours. La ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a également appelé la France à "faire face à la réalité de l'Histoire", comme le rapporte Pauline Simonet, envoyée spéciale de France 24. 

• La France n’était pas représentée ce lundi 7 avril dans le stade Amahoro, le plus grand de la capitale. À la suite des propos du président rwandais, accusant Paris d'avoir participé au génocide rwandais en 1994, la venue de la ministre française de la Justice Christiane Taubira a été annulée. L'ambassadeur de France à Kigali, Michel Flesch, devait la remplacer mais il a indiqué que les autorités rwandaises lui ont retiré son accréditation pour participer aux cérémonies officielles de commémoration du vingtième anniversaire du génocide. L'Élysée a publié un communiqué ce lundi 7 avril dans lequel il déclare que "la France s'associe au peuple rwandais pour honorer la mémoire de toutes les victimes du génocide."

• Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, a prononcé un discours dans lequel il a annoncé toujours ressentir, vingt ans après, la "honte" de n'avoir pas pu empêcher le génocide de 1994 au Rwanda. Relevant le "courage remarquable" de membres de l'ONU au Rwanda à l'époque, Ban Ki-moon a expliqué : "Nous aurions pu faire beaucoup plus. Nous aurions dû faire beaucoup plus. Les Casques bleus ont été retirés du Rwanda au moment où l'on en avait le plus besoin."

"Nous aurions dû faire beaucoup plus." Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

 

Si le liveblogging ne s'affiche pas, rafraîchissez la page.

 

Pour afficher le liveblogging sur votre smartphone ou votre tablette, cliquez ici

Première publication : 07/04/2014

  • RWANDA

    L'enseignement de l'histoire du génocide, un outil au service de la réconciliation

    En savoir plus

  • ENTRETIEN

    Vidéo : "Paris a collaboré avec le régime rwandais qui a mené le génocide"

    En savoir plus

  • GÉNOCIDE RWANDAIS

    Rwanda : Roméo et Juliette au pays des mille collines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)