Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: présercer son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

Moyen-Orient

Assad : "Je ne suis pas Ianoukovitch, je ne partirai pas"

© AFP | Sergueï Stepachine et Bachar al-Assad

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/04/2014

Bachar al-Assad a affirmé qu'il ne quitterait pas le pouvoir comme le chef d'État ukrainien déchu Viktor Ianoukovith. Un message adressé à Moscou par l’intermédiaire d'une délégation russe venue lui réaffirmer le soutien de Vladimir Poutine.

Bachar al-Assad est clair : il ne quittera pas le pouvoir. "Je ne suis pas Ianoukovitch et je ne partirai pas", a ainsi déclaré le dirigeant syrien, confronté depuis plus de trois ans à une rébellion qui veut sa chute.

Un message destiné à rassurer le président russe Vladimir Poutine, et qui lui a été transmis par l'intermédiaire d'un haut responsable russe, Sergueï Stepachine, l'ex-Premier ministre et ancien chef de la Cour des comptes. Il s'est rendu en Syrie la semaine dernière avec une délégation russe de haut niveau pour transmettre au président syrien un message de son homologue russe, allié du régime de Damas,

"Le président syrien m'a dit: 'Dites à Poutine que je ne suis pas Ianoukovitch et que je ne partirai pas'", a-t-il ainsi rapporté, lundi 7 avril, lors d'une conférence de presse à Moscou, à son retour de Damas.

"J'ai rencontré le président syrien dans une de ses résidences" pour lui faire savoir notamment que Moscou "soutenait toujours sa lutte contre le terrorisme" et afin de le "remercier pour sa position concernant la destruction des armes chimiques", a-t-il précisé.

"Contrairement à M. Ianoukovitch, M. Assad n'a pas d'ennemis dans son entourage proche [...] et sans aucun doute, il sait ce qu'il fait", a encore estimé Sergueï Stepachine, président de l'ONG la Société impériale orthodoxe palestinienne. "Et physiquement, l'homme est en pleine forme", a-t-il ajouté.

Viktor Ianoukovitch a fui l'Ukraine en février et s'est réfugié en Russie. Le pays est depuis géré par des forces pro-européennes.

Avec AFP
 

Première publication : 07/04/2014

  • SYRIE

    Le père Frans, jésuite néerlandais, assassiné en Syrie

    En savoir plus

  • GUERRE EN SYRIE

    Au Liban, une personne sur cinq est désormais un réfugié syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    Vidéo : sourire aux lèvres, des Français filment leur djihad en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)