Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : la mobilisation contre la réforme du travail s'essouffle

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : nouveaux affrontements entre opposants et policiers

En savoir plus

LE DÉBAT

Catalogne : la procédure de divorce enclenchée ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Catalogne : la procédure de divorce enclenchée ?

En savoir plus

POLITIQUE

Interview d'Emmanuel Macron : Les "riches" et la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'art de perdre, d'Alice Zeniter

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit: "si tu reviens, j'annule tout ?"

En savoir plus

FOCUS

Italie : vers l'autonomie de la Lombardie et de la Vénitie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, Sarkozy, les policiers et le football"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 08/04/2014

"Discours"

© France 24

Presse française, Mardi 8 avril 2014. Au menu de cette revue de presse, le discours très attendu de politique générale de Manuel Valls, sur fond de fronde d’une partie de la majorité, et celui de Paul Kagame, hier, pour les 20 ans du génocide rwandais.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, le grand oral de Manuel Valls, qui doit prononcer aujourd’hui son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale.
 
Le premier ministre va notamment défendre le « pacte de responsabilité » de François Hollande - sans toutefois entrer dans les détails. Il ne dira pas exactement comment il compte réaliser les 50 milliards d’économies annoncés. Qu’à cela ne tienne, Libération propose de revenir sur «ce que Valls ne dira pas» devant les députés. Attention au «discours flou», prévient le journal.
 
Manuel Valls pourtant coutumier de la parole forte et ferme, ne devrait rien dire non plus du gel du point d’indice qui sert de base au calcul des salaires des fonctionnaires. Appliqué depuis 2010, ce gel devrait être reconduit en 2015, voire en 2016, d’après le Parisien.
 
Manuel Valls aurait choisi de rester assez flou, et pour cause: pas question de s’opposer, d’emblée, à une majorité qui s’annonce frondeuse, rappelle 20 minutes.
 
Le premier ministre saura-t-il rester «droit face à la gauche ?», s’inquiète l’Opinion, qui s’alarme des pressions d’une partie de la majorité pour l’amener à «gauchir» son discours.
 
D’après le Figaro, «l’heure de vérité» aurait sonné pour un Manuel Valls appelé à «choisir entre les exigences de son camp et les nécessités économiques» - choix tout tranché pour le Figaro, qui lui demande de ne pas «diluer» «ses convictions pour séduire telle ou telle sous-chapelle du Parti ­socialiste».
 
Il est aussi beaucoup question du discours prononcé hier par Paul Kagame, pour les 20 ans du génocide rwandais. Un discours où il s’en est pris, une nouvelle fois, à l’attitude de la France. Paul Kagame, «l’homme qui n’aimait pas la France», d’après le Figaro. «La France est en fait un bouc émissaire idéal: une France coupable avive la mauvaise conscience occidentale vis-à-vis de ce dernier massacre de masse du XXe siècle que l’on n’a pas su ou voulu arrêter».
 
Le président rwandais évoque souvent, pour se justifier, la réticence de la France à juger les génocidaires réfugiés sur son territoire. Libération raconte l’histoire d’un médecin, installé en Normandie après avoir été rapidement naturalisé. «A  l’époque, écrit Libé, personne ne lui avait posé de questions». Pas de questions jusqu’au 20 mars dernier, lorsque Charles Twagira, a été arrêté, placé en détention provisoire et inculpé pour «crimes contre l’humanité» et «génocide».
 
Le Monde dénonce «la protection dont ont bénéficié, pendant des années, d'anciens génocidaires sur le sol français». Pour tourner la page, il faudrait donc que la justice passe, et il faudrait aussi, «ouvrir les archives (pour) faire entrer ce génocide dans l'Histoire».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/10/2017 Revue de presse internationale

Brexit: "si tu reviens, j'annule tout ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 19 octobre, le discours du président Xi Jinping devant le 19ème Congrès du Parti communiste chinois. Une nouvelle...

En savoir plus

19/10/2017 Revue de presse française

"Macron, Sarkozy, les policiers et le football"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 19 octobre, la troisième journée de mobilisation de la CGT contre les ordonnances sur la réforme du Code du travail. La création...

En savoir plus

18/10/2017 Revue de presse internationale

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 18 octobre, l'ouverture du 19e Congrès du Parti communiste chinois, la reprise de la ville de Raqqa par les Forces...

En savoir plus

18/10/2017 Revue de presse française

"Premiers de corvée"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 18 octobre, l'ouverture du 19e Congrès du Parti communiste chinois, qui doit adouber le président Xi Jinping pour un deuxième...

En savoir plus

17/10/2017 Revue de presse française

"Réduire un homme à un porc est aussi vain que considérer une femme comme un objet"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 17 octobre, la mobilisation, notamment sur les réseaux sociaux, contre le harcèlement et les agressions dont sont victimes les...

En savoir plus