Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

EUROPE

L'armée ukrainienne déploie ses blindés près de la frontière russe

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/04/2014

Alors que l'Ukraine est confrontée à une menace de sécession de l'est russophone, où les pro-russes ont réclamé leur rattachement à la Russie, Kiev a envoyé des troupes à la frontière. Reportage.

La tension est remontée d’un cran entre Kiev et Moscou, depuis que des manifestants pro-russes se sont emparés de bâtiments officiels, dimanche, dans plusieurs villes de l'est ukrainien. Ils ont également réclamé leur rattachement à la Russie.

Alors que, selon l'OTAN, des milliers de soldats russes restent stationnés le long de la frontière, le gouvernement ukrainien, lui, dit craindre une invasion de l’est du pays. En réaction, des troupes ukrainiennes ont été déployées dans ces régions frontalières.

Les correspondants de FRANCE 24, Gulliver Cragg et Sebastien Gobert, ont rencontré des soldats ukrainiens qui ont posté leurs blindés près de la frontière russe. Le commandant leur a demandé de ne pas révéler leur emplacement exact.

Cependant, ce déploiement militaire ne semble guère impressionner les habitants de la région, près de Karkhiv. "La Russie a l'armée la plus puissante du monde, à part l'OTAN - en fait je pense qu'elle est même plus forte que l'OTAN. Que peut faire l'Ukraine en comparaison ? Notre armée n'a ni l'équipement, ni les technologies...", confie Anatoly, propriétaire d'une datcha près du lieu où est stationnée la compagnie.

Pour ces les habitants, c’est sûr, il n'y aura pas d'invasion russe."En Crimée, les Russes ont protégé les gens contre les fascistes. C'est pour ça qu'ils ont envoyé l'armée. Ce n'est pas comme si Poutine avait décidé de s'en emparer. Ils lui ont demandé ! Ici, c'est différent, tout est calme et paisible", assure Lyubov, une villageoise.

En face, à peine trois kilomètres plus loin, c'est la Russie. À certains endroits, la ligne de démarcation n'est qu'un simple fil de fer et chaque villageois ukrainien a de la famille de l'autre côté de la frontière.

"Vous me demandez d'imaginer qu'il va y avoir une guerre, et que je dois tirer... Mon frère ou quelqu'un d'autre déboulerait de là-bas, et je lui tirerai dessus ? Jamais", promet Aleksandr, fermier.

 

Première publication : 08/04/2014

COMMENTAIRE(S)