Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

EUROPE

Les députés disent "non" à un référendum sur l’indépendance de la Catalogne

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2014

Sans surprise, les députés espagnols ont rejeté en masse, mardi, le projet de référendum souhaité par la Catalogne sur son indépendance. Les autorités catalanes n'ont pourtant pas renoncé à cette consultation, prévue le 9 novembre.

Mardi 8 avril, le projet de référendum sur l’indépendance de la Catalogne a été massivement rejeté par les députés espagnols. Un revers politique pour les nationalistes catalans, qui, portés par une lame de fond dans l’opinion publique, entendent bien tenir une consultation le 9 novembre prochain.

Le président nationaliste de la région, Artur Mas, a immédiatement affirmé depuis Barcelone que ce "non douloureux" ne marquait pas un "point final" à son projet, mais que la Catalogne allait à présent chercher les "cadres légaux" pour organiser la consultation à la date prévue.

Farouchement opposé à un referendum, le chef du gouvernement de droite, Mariano Rajoy, avait affirmé un peu plus tôt à Madrid qu'il ne "conçoit pas une Espagne sans la Catalogne ni une Catalogne hors de l'Espagne et de l'Europe".

Devant la Chambre des députés, il venait d'écouter les représentants des partis nationalistes et indépendantistes catalans, venus plaider pour un transfert de compétences de l'État espagnol à la région, afin que celle-ci puisse organiser la consultation.

L’indépendance d’ici un an

Au terme de sept heures de débats, les députés ont, comme prévu, rejeté cette demande par 299 voix contre, 47 pour et une abstention. Le Parti populaire de Mariano Rajoy, l'opposition socialiste et plusieurs petits partis ont voté contre.

En dépit de ce revers, la Catalogne ne compte pas désarmer. L'Assemblée nationale catalane a présenté un calendrier devant conduire à une proclamation d'indépendance, même unilatérale, au plus tard le 23 avril 2015, jour de la Sant Jordi (Saint Georges), le saint patron des Catalans.

Et le référendum reste au cœur des débats. Le porte-parole du gouvernement catalan, Francesc Homs, a affirmé mardi qu'en vertu de son statut d'autonomie, obtenu en 2006, la Catalogne "dispose des compétences lui permettant d'organiser une consultation".

Une théorie contestée par les conservateurs au pouvoir à Madrid. Invoquant le "caractère indivisible" de la nation espagnole, ils ont juré que le référendum n'aurait pas lieu.

Les détracteurs du projet affirment que, selon la Constitution de 1978, la compétence d'organiser une telle consultation revient exclusivement à l'État central.

Avec AFP

 

Première publication : 09/04/2014

  • ESPAGNE

    Indépendance de la Catalogne : le gouvernement espagnol bloque le référendum

    En savoir plus

  • CATALOGNE

    Espagne : chaîne humaine catalane sur fond de crise économique

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Les nationalistes s'accordent sur un référendum d'autodétermination en 2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)