Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

SPORT

Oscar Pistorius admet qu’il a "fait une terrible erreur"

© AFP

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2014

Mercredi, au tribunal, Oscar Pistorius a martelé qu’il n’avait jamais eu l’intention de tuer Reeva Stenkamp. L’athlète a abattu sa petite amie dans la nuit du 13 au 14 février 2013 en tirant quatre balles à travers la porte des toilettes.

Mercredi 9 avril, devant le tribunal, l’ancien athlète Oscar Pistorius a reconnu qu’il avait "fait une terrible erreur", tout en répétant qu’il n’avait jamais eu l'intention de tuer sa petite amie, Reeva Steenkamp, ni personne d'autre, dans la nuit du 13 au 14 février 2013.

A l'issue d'une longue déposition commencée lundi matin, entrecoupée de larmes et de silences, le champion paralympique s'est adressé à la juge, à la demande de son avocat. "Non madame, je n'avais pas l'intention de tuer Reeva, ni personne d'autre", a-t-il déclaré.

Après une brève interruption, la parole est ensuite passée au redoutable procureur Gerrie Nel, pour le contre-interrogatoire. En un instant, le ton a changé. Pistorius a d'abord admis qu'il avait pu être un modèle pour des millions de sportifs et de handicapés. Puis il a murmuré: "J'ai fait une terrible erreur".

Une déclaration qui a provoqué l’explosion de Gerrie Nel : "Vous avez fait une erreur ? [silence] Vous avez tué quelqu'un, c'est ce que vous avez fait. [silence] Et vous ne voudriez pas prendre la responsabilité de cet acte ? ".

"Si, madame le juge", a répondu Oscar Pistorius d'une voix cassée.

"Dites oui, j'ai tiré sur Reeva Steenkamp et je l'ai tuée", a tonné le procureur.

"Oui, je l'ai fait, madame le juge", a-t-il renchéri.

Poussé par Gerrie Nel, il a ensuite admis : "Je sais que j'ai la responsabilité de dire la vérité, pour Reeva et pour moi."

L'audience a été suspendue dans la foulée, le temps pour la juge de trancher un litige entre le procureur et la défense.

Gerrie Nel venait de proposer au champion amputé de projeter une vidéo, déjà diffusée par une chaîne de télévision, le montrant en train de tirer au fusil sur une pastèque. Garry Roux, l'avocat d'Oscar Pistorius, a fait objection, dénonçant le fait que cette requête dissimule "un piège". Il a argué que le parquet n’était pas en droit de présenter de nouvelles preuves à ce stade de la procédure.

Avec AFP

 

Première publication : 09/04/2014

  • AFRIQUE DU SUD

    Oscar Pistorius en larmes, ses avocats contre-attaquent

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Procès Pistorius : les enquêteurs accusés "de vol et de maladresses"

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Oscar Pistorius plaide "non coupable" de l'assassinat de sa petite amie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)