Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

Afrique

Assassinat des journalistes de RFI au Mali : ouverture d’une enquête judiciaire

© RFI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/04/2014

Plus de cinq mois après la disparition de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, les deux journalistes de RFI assassinés dans le Nord-Mali, le parquet de paris a ouvert ce vendredi une information judiciaire.

C’est une nouvelle que les familles de Ghislaine Dupont et Claude Verlon attendaient depuis longtemps. Vendredi 11 avril, le parquet de Paris, qui conduisait jusqu’alors une enquête préliminaire sur le double crime des journalistes, a ouvert une information judiciaire. Un juge d’instruction va pouvoir enquêter – comme le réclamaient les proches des deux envoyés spéciaux de RFI.

Cette information judiciaire est ouverte contre X pour "enlèvement et séquestration en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste", "assassinats en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs en vue de préparer des crimes terroristes d'atteintes aux personnes".

>> A lire sur FRANCE 24 : Ghislaine Dupont, une journaliste aguerrie et passionnée par l'Afrique

Le 2 novembre 2013, Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, journaliste et technicien aguerris à RFI, en reportage à Kidal dans le nord du Mali, avaient été enlevés par des hommes armés devant le domicile d'un représentant touareg qu'ils venaient d'interviewer. Leurs corps avaient été retrouvés moins de deux heures plus tard par une patrouille française, à une douzaine de kilomètres à l'est de Kidal.
 
Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait revendiqué leur assassinat le 6 novembre dans un communiqué publié par l'agence de presse mauritanienne en ligne Sahara Medias. Peu de temps après, la justice française avait soupçonné un certain Bayes Ag Bakabo, un Touareg lié à Aqmi, d’avoir orchestré l’enlèvement des deux journalistes.
 
Il est le propriétaire du pick-up beige qui a servi à enlever les deux Français. "Les papiers d'autorisation de circuler - à son nom - ont été retrouvés par les enquêteurs dans le véhicule. La veille de la prise d'otages, Baye a été vu dans Kidal à bord de ce pick-up. Il a été vu en train de remplir des bidons de carburant : trois jerricans de 40 litres chacun, retrouvés à l'arrière du 4X4", écrit RFI dans l'un de ses articles.

 
Dans un communiqué publié en mars, la famille et les proches de Ghislaine Dupont avaient demandé à être informés de toutes les informations recueillies durant l'enquête préliminaire. Le parquet de Paris avait alors indiqué qu'une demande d'entraide internationale était en cours, visant l'audition, après levée d'immunité, de fonctionnaires internationaux de la Minusma basés au Mali.
 
Le procureur de la République de Paris, François Molins, s'est rendu les 26 et 27 février au siège des Nations unies à New York pour évoquer cette demande. Il y avait parlé "des soupçons très précis" pesant sur ce Bayes Ag Bakabo, déjà pointé du doigt au Mali.
 
Avec AFP

 

Première publication : 11/04/2014

  • MALI

    Journalistes assassinés au Mali : un suspect lié à Al-Qaïda recherché

    En savoir plus

  • MALI

    Les Maliens de France réunis devant RFI en hommage aux deux reporters assassinés

    En savoir plus

  • FRANCE

    En images : hommage rendu à Ghislaine Dupont et Claude Verlon au Musée du Quai Branly

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)