Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

Moyen-Orient

Damas et l'opposition s'accusent réciproquement d'empoisonnements au gaz

© AFP (Archives) | Mausolée détruit à Hama

Vidéo par Sophie NIVELLE-CARDINALE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/04/2014

Le régime syrien et des opposants se sont mutuellement accusés, samedi, d’avoir mené une attaque ayant provoqué des suffocations sur une centaine d'habitants de la province de Hama, dans le centre de la Syrie.

Des enfants qui toussent, des hommes asphyxiés. Plusieurs patients souffrant de suffocations et présentant des symptômes d'empoisonnement ont été hospitalisés, après des raids aériens menés par le régime sur la ville de Kafarzita, qui se situe dans la province de Hama, dans le centre de la Syrie. La Coalition nationale syrienne a aussitôt accusé le régime d’avoir provoqué ces dommages.

"Les avions du régime ont bombardé vendredi Kafarzita avec des barils d'explosifs qui ont produit une fumée épaisse et des odeurs, entraînant des cas de suffocations et d'empoisonnement", a indiqué le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, (OSDH), Rami Abdel Rahmane.
 
"Le régime a bombardé Kafarzita avec des produits toxiques, "le gaz de chlore" causant plus de cent cas de suffocations", ont écrit des militants de Kafarzita sur leur page Facebook. Des vidéos diffusées par ces militants sur Youtube montrent plusieurs enfants, au moins six, alignés sur un lit, certains en train de tousser, d’autres en train de crier. Des hommes aussi, qui toussent et présentent des symptômes d'étouffement, ainsi que plusieurs jeunes couchés dans un hôpital de campagne, le visage couvert par des masques à oxygène.
 
"Le bombardement a laissé un produit de couleur jaune, et une odeur ressemblant à du gaz de chlore, blessant plus de cent personnes dont des femmes et des enfants", a indiqué un homme qui semble être un médecin, sur la vidéo.
 
La télévision syrienne accuse le Front al-Nosra
 
Mais la télévision officielle syrienne a accusé le Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, d'avoir attaqué Kafarzita au gaz de chlore. "Les terroristes du Front al-Nosra ont répandu du chlore toxique (…) tuant deux personnes, et provoquant des suffocations à 100 autres", a indiqué la chaîne. Selon elle, "le Front al-Nosra se prépare en outre à attaquer Wadi Deif dans la province d'Idleb, et Morek dans la province de Hama avec du chlore toxique ou du gaz sarin".
 
Il n'a cependant pas été possible de vérifier ces informations manière indépendante. En août dernier, une attaque chimique dévastatrice menée près de Damas et imputée au régime par plusieurs pays occidentaux dont les États-Unis, et par l'opposition syrienne, avait tué 1 400 personnes. Damas avait nié toute implication et accusé l’opposition d’être derrière l’attaque. 

Première publication : 12/04/2014

  • SYRIE

    Damas ne détruira pas ses sites d'armes chimiques à temps

    En savoir plus

  • PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

    Armes chimiques : "La France n'a pas su les détruire, comment la Syrie ferait-elle ?"

    En savoir plus

  • NOBEL DE LA PAIX

    L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques reçoit le Nobel de la paix

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)