Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

#ActuElles

Oui cheffe ! La gastronomie se féminise

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : en Haïti, après l'ouragan, le chaos

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Françoise Hardy, la miraculée

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Gaffe de Boris Johnson : "Vous les Saoudiens et vos guerres par procuration !"

En savoir plus

Amériques

En images : un gigantesque incendie ravage la ville de Valparaiso au Chili

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/04/2014

Un incendie de forêt monstre ravage depuis samedi soir plusieurs quartiers de Valparaiso au Chili. Les autorités dénombrent plus d'une douzaine de morts. Quelque 10 000 personnes ont été évacuées et 1 000 maisons ont déjà été détruites.

On dénombre au moins seize morts. Un gigantesque incendie de forêt s'est déclenché, samedi 12 avril, dans la ville portuaire de Valparaiso, dans le centre du Chili. Les autorités déplorent déjà douze morts et le bilan ne cesse de s'alourdir, plusieurs centaines de personnes ayant été blessées .

Arrivé sur les lieux dans la matinée, après avoir rapidement déclenché un plan catastrophe, la président chilienne, Michelle Bachelet a déploré "une terrible tragédie, sans doute le pire incendie de l'histoire de Valparaiso".

Des milliers de personnes évacuées

En raison de la chaleur, les flammes ont rapidement dévoré plus de 15 hectares de pâturage avant de ravager plus de 40 collines surplombant la ville. Au moins 10 000 personnes ont été évacuées et 1 000 habitations dévorées par les flammes.

"C'est la pire catastrophe que j'ai vue à Valparaiso", a déclaré le commandant de la région Ricardo Bravo à la presse locale. "Nous avons peur que le feu se propage jusqu'au centre de la ville", a-t-il ajouté. Les habitants, paniqués, se sont rués vers la mer. Les autorités ont installé 10 centres d'accueil pour les milliers de sinistrés.

La présidente Michelle Bachelet a déclenché le plan catastrophe permettant aux forces armées de participer aux opérations de sauvetage. Des renforts sont venus de Santiago, à 120 km de là, pour tenter de maîtriser les flammes. Les autorités mettent également tout en oeuvre pour protéger le grand port de Valparaiso, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

C'est la deuxième fois que Michelle Bachelet, investie présidente il y a un mois, proclame l'état d'urgence, après le séisme de magnitude 8,2 qui a ébranlé le nord du Chili au début du mois d'avril.

L'incendie, dont les causes exactes n'ont pas encore été établies, a provoqué la suspension des fournitures d'eau potable et des coupures d'électricité dans de nombreux quartiers de cette ville de 270 000 habitants. Ni le port, ni le Congrès national chilien (parlement), qui a son siège dans la ville, n'ont été touchés.

Première publication : 13/04/2014

  • CLIMAT

    Incendies en Australie : la hausse des températures inquiète les autorités

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Incendies : les autorités australiennes évoquent une situation "sans précédent"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Incendie : fermeture partielle du parc national de Yosemite en Californie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)