Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dites 33 !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

Amériques

En images : un gigantesque incendie ravage la ville de Valparaiso au Chili

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/04/2014

Un incendie de forêt monstre ravage depuis samedi soir plusieurs quartiers de Valparaiso au Chili. Les autorités dénombrent plus d'une douzaine de morts. Quelque 10 000 personnes ont été évacuées et 1 000 maisons ont déjà été détruites.

On dénombre au moins seize morts. Un gigantesque incendie de forêt s'est déclenché, samedi 12 avril, dans la ville portuaire de Valparaiso, dans le centre du Chili. Les autorités déplorent déjà douze morts et le bilan ne cesse de s'alourdir, plusieurs centaines de personnes ayant été blessées .

Arrivé sur les lieux dans la matinée, après avoir rapidement déclenché un plan catastrophe, la président chilienne, Michelle Bachelet a déploré "une terrible tragédie, sans doute le pire incendie de l'histoire de Valparaiso".

Des milliers de personnes évacuées

En raison de la chaleur, les flammes ont rapidement dévoré plus de 15 hectares de pâturage avant de ravager plus de 40 collines surplombant la ville. Au moins 10 000 personnes ont été évacuées et 1 000 habitations dévorées par les flammes.

"C'est la pire catastrophe que j'ai vue à Valparaiso", a déclaré le commandant de la région Ricardo Bravo à la presse locale. "Nous avons peur que le feu se propage jusqu'au centre de la ville", a-t-il ajouté. Les habitants, paniqués, se sont rués vers la mer. Les autorités ont installé 10 centres d'accueil pour les milliers de sinistrés.

La présidente Michelle Bachelet a déclenché le plan catastrophe permettant aux forces armées de participer aux opérations de sauvetage. Des renforts sont venus de Santiago, à 120 km de là, pour tenter de maîtriser les flammes. Les autorités mettent également tout en oeuvre pour protéger le grand port de Valparaiso, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

C'est la deuxième fois que Michelle Bachelet, investie présidente il y a un mois, proclame l'état d'urgence, après le séisme de magnitude 8,2 qui a ébranlé le nord du Chili au début du mois d'avril.

L'incendie, dont les causes exactes n'ont pas encore été établies, a provoqué la suspension des fournitures d'eau potable et des coupures d'électricité dans de nombreux quartiers de cette ville de 270 000 habitants. Ni le port, ni le Congrès national chilien (parlement), qui a son siège dans la ville, n'ont été touchés.

Première publication : 13/04/2014

  • CLIMAT

    Incendies en Australie : la hausse des températures inquiète les autorités

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Incendies : les autorités australiennes évoquent une situation "sans précédent"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Incendie : fermeture partielle du parc national de Yosemite en Californie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)