Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

Afrique

Cible d'une attaque, le Premier ministre libyen démissionne

© STR / AFP

Vidéo par Marine CASALIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/04/2014

Le Premier ministre libyen, Abdallah al-Theni, a démissionné dimanche après avoir été la cible d'une attaque, alors qu'il était accompagné de sa famille. Il avait été chargé de former un nouveau gouvernement il y a moins d'une semaine.

Le Premier ministre libyen Abdallah al-Theni, chargé par le Congrès général national (CGN, le Parlement du pays) de former un nouveau gouvernement, a annoncé dimanche 13 avril dans un communiqué qu'il démissionnait de son poste après avoir été attaqué.

Les assaillants s'en sont pris au Premier ministre et sa famille sur la route de l'aéroport en Libye, et ils ont ensuite volé son véhicule, précise Marine Casalis, correspondante de FRANCE 24 en Tunisie. 

Dénonçant une "attaque traître" contre lui et sa famille la veille, il a rejeté sa confirmation par le Parlement comme chef du gouvernement, tout en assurant qu'il continuerait à gérer les affaires courantes jusqu'à la nomination d'un nouveau Premier ministre.

M. al-Theni, 60 ans, n'a pas donné plus de détails sur cette attaque. Mais une source au sein de son cabinet a indiqué à l'AFP qu'elle avait été menée par "une milice" sur la route de l'aéroport, sans faire de victime.

Une nomination qui avait été polémique

Le CGN avait nommé Adullah al-Theni le 8 avril après avoir limogé Ali Zeidan, destitué en mars dernier. Ce dernier avait dû abandonner la tête du gouvernement pour n'avoir pu empêcher un pétrolier battant pavillon nord-coréen de charger du brut dans le port d'Al-Sedra, tenu par les rebelles autonomistes de l'Est libyen.

Mardi, le Parlement a confirmé dans ses fonctions M. al-Theni, un colonel de l'armée à la retraite, le chargeant de former un nouveau cabinet dans un délai d'une semaine.M. al-Theni, qui était ministre de la Défense dans le cabinet d'Ali Zeidan et ne revendique aucune appartenance politique, a bénéficié du soutien des islamistes.

Mais sa confirmation comme Premier ministre a été qualifiée d'"illégale" par certains députés dans la mesure où elle a été adoptée par seulement 42 voix sur 76 députés présents, le Congrès comptant près de 200 membres. Ces députés ont accusé les islamistes de "coup de force" et d'avoir profité de "l'absence de la majorité des membres pour les mettre devant le fait accompli".

Depuis le limogeage de M. Zeidan, le CGN, en proie à une lutte d'influence entre libéraux et islamistes, n'est pas parvenu à un consensus sur un nouveau Premier ministre.

Issu des premières élections libres en juillet 2012, le Congrès s'est attiré la colère d'une grande partie de la population lorsqu'il a décidé de prolonger son mandat, qui expirait début février, jusqu'en décembre 2014. Sous la pression de la rue, il a toutefois décidé récemment d'organiser des élections législatives anticipées et a adopté une loi électorale, mais sans fixer de date.

 

Avec AFP 

Première publication : 13/04/2014

  • LIBYE

    Sur FRANCE 24 : l'ex- Premier ministre libyen dénonce l'illégalité de son renvoi

    En savoir plus

  • LIBYE

    Un tanker nord-coréen fait couler le Premier ministre libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    "L'importance des djihadistes dans le sud libyen est exagérée"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)