Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 15/04/2014

"Le fardeau de l'home russe"

© France 24

Presse internationale, Mardi 15 avril 2014. Au menu de cette revue de presse, l’escalade des tensions dans l’est de l’Ukraine, l’attentat d’hier à Abuja, au Nigeria, et les commémorations de l’attentat de Boston, il y a un an.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
Au menu de cette revue de presse internationale, l’escalade des tensions dans l’est de l’Ukraine.
 
Alors que le gouvernement de Kiev en appelle à l'ONU, les insurgés demandent, eux, l'aide militaire de la Russie. Les options du gouvernement par intérim se réduisent, alors que Moscou continue de prêter main forte aux séparatistes - voilà pour le constat établi par The International New York Times.
 
Le gouvernement ukrainien a les mains liées, contrairement à Moscou, qui continue d’affirmer que les accusations d’ingérence à son endroit son «infondées». Pourtant sur le terrain, comme en témoignent ces habitants interrogés par The Independent, à Horlivka, au nord de Donetsk, personne ne connaît ces hommes masqués, cagoulés, qui ont pris la ville.
 
D’après The Guardian, personne n’aurait toutefois intérêt, y compris le président russe, à ce que la situation continue de se dégrader. Le quotidien affirme qu’une intervention militaire russe ne profiterait à personne, pas même à la Russie qui se retrouverait avec le fardeau d’une région abandonnée où les mécontentements, dirigés pour le moment contre Kiev, pourraient se tourner à l’avenir contre elle. The Guardian estime aussi que la Russie ne cherche pas tant à récupérer l’est de l’Ukraine qu’à maintenir son influence sur cette région.
 
 
A la Une également ce matin, cet attentat qui a fait au moins 71 morts hier à Abuja, au Nigeria, attribué à la secte islamiste Boko Haram. Si la plupart des attaques s’étaient jusqu’à présent concentrées dans le nord-est du pays, ce nouvel attentat, au cœur du Nigeria, à la Une du Wall Street Journal, jette doute sur les affirmations de l'armée, qui assurait ces derniers temps que Boko Haram était affaibli et n'était plus en mesure de frapper des cibles importantes.
 
Pour L’Observateur Paalga du Burkina Faso, ce qui vient de se produire risque d’accentuer encore un peu plus «le ressentiment» des Nigérians, qui accusent le gouvernement «de ne pas faire assez pour assurer» leur sécurité. «Le moins qu’on puisse dire, c’est que les attentats d’hier tombent comme une trique sur le gouvernement de Goodluck Jonathan à une année de la présidentielle». L’Observateur Paalga évoque aussi la «mauvaise gouvernance» nigériane, qui reste «un des talons d’Achille du «Géant de l’Afrique»».
 
On termine cette revue de presse avec l’hommage que rend aujourd’hui Boston, aux Etats-Unis, aux victimes d’un autre attentat, des attaques qui ont visé, l'année dernière, les participants du marathon de la ville. Cet attentat avait fait trois morts et 264 blessés. Parmi eux, deux frères, JP et Paul Norden, rencontrés par The International New York Times.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/01/2018 Cinéma

Colin Firth : "Je ne travaillerai plus avec Woody Allen"

Au menu de cette revue de presse internationale du vendredi 19 janvier : les relations compliquées entre le pouvoir et l'Église catholique en RD Congo, le pont géant de Boris...

En savoir plus

19/01/2018 Donald Trump

"Trump, un an après"

Au menu de la presse française ce vendredi 19 janvier, Libération croit à une renaissance socialiste dans la gauche américaine, Le Figaro célèbre la réconciliation entre l'Élysée...

En savoir plus

18/01/2018 Revue de presse internationale

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

Au menu de cette revue de presse internationale du 18 janvier : le sommet franco-britannique de "l'entente cordiale" entre Emmanuel Macron et Theresa May, le rapprochement des...

En savoir plus

18/01/2018 Revue de presse française

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

Au menu de cette revue de presse française du 18 janvier 2018 : l'abandon du projet de nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes par le gouvernement, la "diplomatie du tapis"...

En savoir plus

17/01/2018 Revue de presse internationale

"Vaudeville sino-américano-britannique"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 17 janvier : l’accord conclu entre la Birmanie et le Bangladesh pour le rapatriement des réfugiés Rohingya, des...

En savoir plus