Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • 2e Division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/04/2014

Condamné à un an de prison ferme pour fraude fiscale, Silvio Berlusconi, ancien président du Conseil italien, a obtenu de purger sa peine sous forme de travaux d'intérêt général. Il ne sera donc ni en prison ni assigné à résidence.

Silvio Berlusconi va faire des travaux d'intérêt général (TIG). L'ex-chef du gouvernement italien, condamné définitivement en août 2013 à quatre ans de prison - dont trois amnistiés - pour fraude fiscale, a vu ramener sa peine à un an de détention sous forme de TIG, suite à la décision, mardi 15 avril, du tribunal d'application des peines de Milan (nord) dans un jugement publié par les médias.

En raison de son âge, 77 ans et du fait qu'il ne s'agit pas d'un crime de sang, Silvio Berlusconi ne risquait pas la prison mais l'assignation à domicile qui est très contraignante. Elle aurait limité fortement ses déplacements, les réunions politiques auxquelles il aurait pu participer et l'aurait obligé à signer régulièrement au commissariat de police.

Les avocats de l'ex-Cavaliere avaient demandé la semaine passée qu'il bénéficie du régime des TIG plutôt que d'être assigné à domicile, ce qui lui donne beaucoup plus de liberté de mouvement. Ils ont exprimé dans un communiqué leur "satisfaction pour la décision du tribunal de surveillance" qu'ils ont qualifiée "d'équilibrée eu égard aussi aux activités politiques du président Berlusconi".

Berlusconi fera la navette entre Milan et Rome

Même s'il est inéligible en raison de sa condamnation et déchu de tout mandat public, Silvio Berlusconi tient beaucoup à participer activement à la campagne de Forza Italia pour les élections européennes du 25 mai, alors que cette formation est en perte de vitesse.

Le "tribunal de surveillance" milanais a en revanche décidé que Silvio Berlusconi devra se rendre une fois par semaine dans un centre médicalisé pour handicapés et personnes âgées dépendantes dans la banlieue de Milan, à Cesano Boscone (20 000 habitants). Il devra y rester "au moins quatre heures".

L'ex-Cavaliere ne devra pas quitter la Lombardie (région de Milan) mais sera autorisé à se rendre du mardi au jeudi à Rome, comme l'avait demandé celui qui reste président du parti Forza Italia (centre droit). "Il devra être de retour à son domicile à 23h00 (22h à Paris) le jeudi même", a précisé dans sa décision, le président du tribunal, Pasquale Nobile de Santis.

Avec AFP

Première publication : 15/04/2014

  • ITALIE

    Pour éviter la prison, Berlusconi veut s'engager auprès des handicapés

    En savoir plus

  • ITALIE

    Silvio Berlusconi interdit de mandat pendant deux ans

    En savoir plus

  • ITALIE

    Le Sénat italien chasse Silvio Berlusconi de ses rangs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)