Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 000 experts du Sida et pas de président Macron

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

FOCUS

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'été en musique : les incontournables qui vont faire danser

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Israël : les dirigeants "ont de nouveau ignoré les signes avant-coureurs de violences"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Conférence mondiale sur le sida : Washington appelé à maintenir son aide financière

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Conférence mondiale sur le sida : "Un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Jeux de la Francophonie : quelque 4 000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

Moyen-Orient

L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

© AFP - Archives

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/04/2014

L'armée de l'air jordanienne a annoncé, mercredi, avoir détruit plusieurs véhicules militaires qui tentaient de pénétrer en Jordanie depuis la Syrie. Selon Amman, il s'agissait de trafiquants d'armes.

Amman a annoncé, mercredi 16 avril, que l'armée de l'air jordanienne avait détruit plusieurs véhicules militaires qui tentaient de pénétrer dans le royaume hachémite depuis la Syrie. L’opération a eu lieu dans le désert, au nord du pays, à 10H30 (07H30 GMT), a précisé l'armée jordanienne dans un communiqué.

"Les véhicules camouflés ont essayé d'entrer depuis un secteur au terrain accidenté. Les avions de combat ont lancé des tirs de semonce, qui ont été ignorés, les conduisant à détruire ces véhicules", a expliqué l'armée jordanienne, en précisant qu'elle "ne tolèrera pas ce type d'actions".

Dans la soirée, le ministre jordanien de l'Information, Mohammad Momani, a affirmé à l'AFP que les véhicules visés transportaient des trafiquants d'armes, qui ont "tous été tués". "Les premières investigations montrent que [les personnes] se trouvant à l'intérieur des véhicules [...] essayaient de faire passer en contrebande des armes et d'autres choses", a précisé le ministre, également porte-parole du gouvernement.

Côté syrien, une source militaire citée par la télévision officielle avait auparavant  assuré que ces véhicules n'appartenaient pas à l’armée régulière. "Aucun engin militaire, ni blindé appartenant à l'armée arabe syrienne n'a fait mouvement vers la frontière jordanienne", a souligné cette source.

La Jordanie et la Syrie partagent 370 km de frontière commune. Le royaume hachémite est de plus en plus préoccupé par des infiltrations en provenance de sud de la Syrie, où les combats font rage dans des portions de territoire jouxtant sa frontière près de la ville de Deraa, entre les insurgés et les forces de Bachar al-Assad.

Des heurts ont eu lieu ces dernières semaines entre des gardes-frontières jordaniens et des hommes armés qui tentaient de pénétrer en Jordanie. Ces derniers ont été arrêtés.

Avec REUTERS et AFP

Première publication : 16/04/2014

  • SYRIE

    Syrie : Assad estime que la guerre tourne en faveur du régime

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas et l'opposition s'accusent réciproquement d'empoisonnements au gaz

    En savoir plus

  • SYRIE

    Assad : "Je ne suis pas Ianoukovitch, je ne partirai pas"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)