Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Erdogan et l'effet boomerang"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les électeurs britanniques ne sont pas tous des vieux cons racistes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#PrayForIstanbul : le spectre de Daech

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Mali, 2 500 hommes vont renforcer le contingent de la mission de l'ONU

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le coup de foudre aquatique de Samir Guesmi

En savoir plus

EUROPE

Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/04/2014

Des hommes armés pro-russes sont entrés, mercredi, dans la mairie de Donetsk, à l'est de l'Ukraine. Dans le même temps, des blindés arborant le drapeau russe ont pénétré dans Kramatorsk, un peu plus au nord.

• À Kramatorsk, (est), les militaires d'une colonne ukrainienne ont déposé les armes devant les pro-Russes, selon une information de l'AFP.

• À Donetsk (est), dans un nouveau défi au pouvoir central, un groupe d'hommes cagoulés et armés a pénétré mercredi matin dans la mairie, où des séparatistes avaient déjà proclamé une "république souveraine". Les inconnus ont affirmé avoir pour seule revendication l'organisation d'un référendum sur la "fédéralisation" de l'Ukraine.

• À Sloviansk (est), des centaines d'habitants ont accueilli en triomphe six blindés et de mystérieux soldats venus renforcer le camp pro-russe. Sur ces véhicules flottent le drapeau russe et celui de la République du Donbass proclamée par les militants pro-russes. Depuis samedi, des insurgés ont pris le contrôle de la mairie, du poste de police et du siège local des services secrets.

La ville redoute toujours un assaut des forces loyales à Kiev. Mardi 15 avril, la tension était montée d'un cran après l'arrivée à 40 km de la ville d'un important dispositif militaire des forces loyalistes - deux hélicoptères, une cinquantaine de blindés légers et chars, quelque 300 hommes des unités spéciales de la police et des services secrets -, premier signe visible de "l'opération antiterroriste" lancée par Kiev pour désarmer les séparatistes.

• Le secrétaire d'État américain John Kerry s'est envolé dans la matinée pour Genève, où il doit rencontrer jeudi ses homologues européen, ukrainien et russe pour une réunion censée dénouer la crise en Ukraine. Ces pourparlers s'annoncent difficiles. Moscou veut exiger une "fédéralisation" de l'Ukraine, qui menace le pays d'éclatement, selon le gouvernement pro-européen de Kiev.

• L'Otan a annoncé la mise en oeuvre d'une série de mesures immédiates visant à se renforcer en Europe de l'Est en raison de la crise en Ukraine. Le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse, a précisé que des déploiements aériens, terrestres et militaires débuteraient dans les prochains jours.

Pour revivre les événements sur votre smartphone, cliquez ici

 

Première publication : 16/04/2014

  • UKRAINE

    Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)