Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Afrique

Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

© AFP

Vidéo par Adel GASTEL , Karim HAKIKI , Catherine NORRIS TRENT

Dernière modification : 16/04/2014

Les Algériens sont appelés aux urnes, jeudi, pour une élection présidentielle que le chef de l'État sortant, Abdelaziz Bouteflika, devrait remporter sans surprise. Au point de rendre fatalistes de nombreux Algérois. Reportage.

Le 17 avril, le président algérien Abdelaziz Bouteflika devrait sans surprise être réélu pour un quatrième mandat consécutif. Face à un dirigeant malade et une campagne électorale stérile, la population algérienne oscille entre fatalisme et peur de l’avenir.

Dans le quartier algérois de Soustara, deux tiers de la population algérienne a moins de 30 ans et n’a jamais travaillé. Comme la plupart des jeunes, Samir, la vingtaine désabusée, passe ses journées à fumer et à jouer à la console. Il explique à FRANCE 24 qu’il n’ira pas voter jeudi.

"L’élection ne me concerne pas,  je ne vais pas cautionner leurs erreurs,  et je ne vais pas dire aux gens de ne pas voter, chacun fait ce qu'il veut. Moi, ce n’est pas ma responsabilité, explique-t-il. Je ne leur fais pas confiance et ils ne respectent pas leur parole."

La génération de Samir semble complètement déconnectée de la politique. Lui et les autres ne rêvent que d une chose : quitter l’Algérie. Mais pour ceux qui comptent rester et qui ont connu la guerre civile, le plus important c’est la stabilité du pays.

"Notre plus grande préoccupation dans le pays aujourd'hui c’est la paix", confie à FRANCE 24 une mère de famille algéroise. Même son de cloche chez un ancien du quartier. "Pour moi la politique c’est avoir à manger, avoir un toit et s’amuser, indique-t-il. Le reste, ça ne m intéresse pas."

Pour les autorités algériennes, le principal défi de cette présidentielle reste la participation. De son niveau dépendra la réussite du scrutin.

Première publication : 16/04/2014

  • ALGÉRIE

    Vidéo : Accusé de "terrorisme", Ali Benflis se défend

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Vidéo : les "petits" candidats veulent se faire entendre en Algérie

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Vidéo : Fin de campagne pour le candidat fantôme Bouteflika

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)