Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

La baie du mont Saint-Michel, entre pierre et mer

En savoir plus

REPORTERS

Thaïlande : face à la junte, la dissidence tente de résister

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Lutte contre le réchauffement climatique : "Les entreprises sont aussi la solution!"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : la Belgique arrêtera son aide directe en cas de 3e mandat de Nkurunziza

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Palmyre en danger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Gaza au bord de l'asphyxie, selon la Banque mondiale

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Quelle stratégie face à l'organisation de l'Etat islamique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La prise de Ramadi : la faute aux Américains ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : pourquoi la coalition échoue-t-elle ? (partie 2)

En savoir plus

Afrique

Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/04/2014

Quatorze militaires algériens ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche dans une embuscade en Kabylie, une région montagneuse à l'est d'Alger, selon des sources sécuritaires.

Les services de sécurité algériens ont annoncé que 14 militaires avaient perdu la vie dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 avril en Kabylie, une région montagneuse à l'est d'Alger. Ces soldats ont été tués alors qu'ils revenaient d'une mission dans le secteur. Ils sont tombés dans une embuscade à Iboudrarène, au pied du massif du Djurdjura. Onze soldats sont morts sur le coup, tandis que trois autres ont succombés à leurs blessures.

"Un convoi de l’armée nationale populaire (ANP), qui revenait d’une opération de sécurisation du scrutin présidentiel de jeudi, a été surpris par un important groupe terroriste qui lui a tendu une embuscade, au lieu-dit La Carrière", a indiqué une source citée par l’agence APS.

"Une opération de recherche a été immédiatement déclenchée par l’ANP pour retrouver les assaillants", a ajouté cette source.

"Là où l’activité antiterroriste a enregistré les résultats les plus probants"

Des groupes islamistes radicaux armés, dont certains appartiennent à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), continuent de se cacher dans cette zone montagneuse et boisée. Plus de dix ans après la fin de la guerre civile, qui avait opposé, dans les années 1990, l’armée à des islamistes extrémistes, ils commettent encore des attentats et des attaques.

Dans un communiqué publié dimanche par le ministère de la Défense, il est souligné que "l’axe Boumerdès-Tizi-Ouzou-Bouira (en Kabylie) demeure la zone où l’activité antiterroriste a enregistré les résultats les plus probants", durant le premier trimestre 2014. Selon le ministère, 21 islamistes ont été éliminés par l’armée dans cette zone au cours de cette période. La semaine dernière, l’armée à tué deux "terroristes" près du village de Koukou, situé non loin d’Iboudrarène.

Avec AFP

Première publication : 20/04/2014

  • ALGÉRIE

    Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE ALGÉRIENNE

    Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE ALGÉRIENNE

    Le camp Bouteflika crie victoire, l'opposant Ali Benflis dénonce des fraudes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)