Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

© AFP | Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/04/2014

D’après des résultats partiels portant sur la moitié des bulletins de vote, le second tour de la présidentielle en Afghanistan pourrait se jouer entre l’ancien chef de la diplomatie afghane Abdullah Abdullah et l’économiste Ashraf Ghani.

En Afghanistan, après le décompte de la moitié des bulletins de vote de l’élection présidentielle du 5 avril, l’ancien chef de la diplomatie afghane Abdullah Abdullah devance son rival Ashraf Ghani, ancien économiste de la Banque mondiale, de 11 points, a annoncé, dimanche, la Commission électorale indépendante (IEC).

Selon ces résultats partiels annoncés par l'IEC, Abdullah Abdullah totalise 44,4 % des voix contre 33,2 % pour Ashraf Ghani. Ces deux candidats dominent assez largement le scrutin, pour lequel huit personnalités s'étaient présentées pour prendre la succession du président Hamid Karzaï.

Second tour probable

"Près de la moitié des bulletins ont été dépouillés", soit 3,45 millions de bulletins, a précisé Ahmad Yousuf Nuristani, le chef de l'IEC, à des journalistes. Un second tour sera vraisemblablement nécessaire, prévu pour le 28 mai, si aucun des candidats ne totalise plus de 50 % des voix.

Plus de sept millions d'Afghans se sont rendus aux urnes le 5 avril sans incident majeur, malgré les menaces d'attaques de Taliban, sur un électorat estimé à 13,5 millions de personnes.

Un vaste défi

Le futur vainqueur de la présidentielle devra reprendre la lutte contre l'insurrection des Taliban, alors que le retrait des forces occidentales, dirigées par les Américains, d'ici à la fin 2014 fait craindre que le pays ne replonge dans le chaos. Il lui faudra aussi redresser l'économie afghane jusqu'ici largement dépendante de l'aide financière internationale.

Les deux candidats arrivés en tête ont exprimé leur confiance dans leur prochaine victoire à l'issue du premier tour, mais ont promis de lutter âprement en cas de second tour.

Vers des modifications constitutionnelles ?

Abdullah Abdullah, candidat arrivé en deuxième position en 2009 lors de la victoire de Karzaï, a fait savoir qu'il serait prêt à promouvoir des modifications constitutionnelles qui permettraient un accord de partage des pouvoirs.

Ashraf Ghani avait également abordé le sujet avant l'élection, mais il est difficile de savoir comment un nouveau système permettrait aux deux rivaux de trouver un accord et, dans l'affirmative, combien de temps il faudrait pour le concrétiser sur le terrain.

Avec AFP
 

Première publication : 21/04/2014

  • AFGHANISTAN

    Abdullah en tête de la présidentielle afghane, selon des résultats partiels

    En savoir plus

  • Le débat de France 24

    Présidentielle en Afghanistan : une élection "historique" et des défis considérables (Partie 1)

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AFGHANE

    En images : les Afghans ont voté en nombre et dans le calme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)