Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

Moyen-Orient

Des armes chimiques de nouveau utilisées en Syrie

© AFP

Vidéo par Marie SCHUSTER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/04/2014

Les États-Unis disposent d’indications qui prouveraient l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, dans un village aux mains des rebelles.

Washington a déclaré, lundi 21 avril, avoir des "indications évoquant l'utilisation d'un produit chimique industriel toxique" en Syrie, dans un village dominé par les rebelles. La Maison Blanche a par ailleurs précisé que ses services travaillaient "avec leurs partenaires pour établir les faits sur le terrain".

"Nous avons des indications évoquant l'utilisation d'un produit chimique industriel toxique, probablement du chlore, en Syrie ce mois-ci dans le village de Kafarzita, dominé par l'opposition", a précisé le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney.

"Nous examinons les allégations selon lesquelles le gouvernement [syrien] est responsable" de ces attaques, a ajouté Carney. Et de préciser que Washington prenait "très au sérieux toutes les allégations évoquant l'utilisation de produits chimiques au combat".

Paris évoque aussi des "éléments"

Dimanche déjà, le président français François Hollande avait indiqué que Paris disposait de "quelques éléments" mais n’avait cependant pas apporté de preuves faisant état de l'utilisation d'armes chimiques en Syrie.

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a par ailleurs précisé que les récentes attaques chimiques seraient "beaucoup moins importantes que celles de Damas il y a quelques mois, mais des attaques très mortelles, ponctuelles, au Nord-Ouest, pas loin du Liban".

Le 12 avril, des militants de la localité de Kafarzita et de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avaient déjà accusé le régime syrien d'une frappe aux barils d'explosifs ayant causé "suffocations et empoisonnements" chez des habitants.

Élection présidentielle fixée au 3 juin

Après la signature d'un accord russo-américain en septembre 2013, la Syrie, en proie à une guerre civile depuis trois ans, s'était engagée à détruire son arsenal d'armes chimiques d'ici au 30 juin. À ce stade, Damas a évacué de son territoire 65,1 % de son arsenal chimique, rapporte l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

L'élection présidentielle prévue le 3 juin en Syrie constituera une "parodie de démocratie", a par ailleurs jugé Jay Carney. Les "prétentions" du président syrien Bachar al-Assad à être élu de façon démocratique sont une "caricature", a raillé le porte-parole de la Maison Blanche.

"Un plébiscite présidentiel, puisque c'est de cela qu'il s'agirait, serait une parodie de démocratie et n'aurait aucune crédibilité ou légitimité à l'intérieur comme à l'extérieur de la Syrie", a-t-il martelé.

Avec AFP

 

Première publication : 22/04/2014

  • SYRIE

    Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : Assad estime que la guerre tourne en faveur du régime

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un cousin de Bachar al-Assad tué dans des combats près de Lattaquié

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)