Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"From Russia with luck"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 23/04/2014

Un tatouage offensant

Dans la revue de presse internationale, ce mercredi, la discrétion de l'OTAN dans la crise ukrainienne, le voyage de Barack Obama au Japon et un tatouage jugé offensant au Sri Lanka.

Le New York Times s’intéresse à un acteur important de la crise ukrainienne, mais dont on ne parle pas beaucoup. Cet acteur, c’est l’OTAN. L’organisation militaire a eu à s’illustrer à plusieurs reprises depuis le début de cette crise, notamment en envoyant des avions pour dissuader les Russes de mener certaines manœuvre de surveillance contre des navires américains. Mais malgré ces quelques opérations, l’OTAN est restée très en retrait. Beaucoup trop selon l’opinion de plusieurs pays de l’Est et notamment des Etats Baltes. La raison, selon le New York Times, c’est qu’un autre groupe de pays, souhaite limiter la pression sur Moscou afin de ne pas trop pénaliser les relations économiques avec la Russie. Parmi ces pays, il y a la France, l’Italie, l’Espagne ou encore l’Allemagne.
L’Allemagne dont on apprend qu’elle aurait même entrainée l’armée russe récemment.

C’est une révélation du Daily Beast qui cite des sources américaines. Selon elles, Rheinmetall une entreprise privée allemande, qui était chargée depuis quelques temps de construire un centre de simulation de combat, a en réalité entrainé des unités spéciales de l’armée russe, bien avant que ce centre ne soit terminé. Des techniques militaires qui ressembleraient à celles utilisées en Crimée puis dans plusieurs provinces ukrainiennes. Ces sources américaines s’en offusquent. Elles le regrettent. L’entreprise n’a pas confirmé l’information au site Internet. Une chose est sûre, les spécialistes militaires américains ont remarqué ces dernières années une modernisation impressionnante de l’armée russe.
 

On reste dans le domaine militaire avec ce tir de drone au Yemen qui aurait tué plusieurs membres présumés d’al Qaïda. L’information relatée par le quotidien britannique The Independent provient de sources yéménites, mais pas américaines. Car les Etats Unis restent toujours très discrets sur le sujet.
 
Barack Obama avait pourtant promis plus de transparence. En réalité, comme le montre un dessin dans le New York Times, c’est tout le contraire. Le dessinateur joue sur le double sens du mot transparent : plus le président parle de transparence, moins il y en a.
Mais Barack Obama et son administration vont peut être devoir en dire un peu plus sur l'une des ces attaques. Celle qui a visé en 2011, le prédicateur, Anwar al Awlaki au Yemen. Le New York Times rapporte que lundi, un tribunal de Manhattan a rendu un jugement important qui demande la déclassification de certaines pièces liées à cet assassinat ciblé.
 
On reste avec Barack Obama. Mais on s’intéresse à son voyage au Japon, première destination de sa tournée de 6 jours en Asie. Un voyage qui intervient alors qu’une fois de plus un certains nombre de parlementaires japonais (pour la plupart membres du parti de Shinzo Abe) se sont rendus hier au sanctuaire controversé de Yasukuni. Controversé car ce temple qui honore la mémoire de plus de 2 millions de personnes mortes pour le Japon et l’Empereur, honore aussi les âmes de 14 criminels de guerre.

Pour le caricaturiste du China Daily, le président américain devrait réfléchir un peu avant de serrer la main du Premier ministre japonais autour duquel rode l’ombre de ces criminels de guerre.
 

Un petit mot d’une citoyenne britannique renvoyée de Sri Lanka pour une raison un peu particulière. Et cette raison, c’est son tatouage sur le bras, qui représente un Buddha. Regardez, cette photo dans le Guardian. Or, ce genre de tatouages est vu comme insultant à l’égard du Bouddhisme au Sri Lanka. Ce n’est pas la première que cela arrive. En 2012, trois Françaises s’étaient vu reconduire à la frontière pour avoir simulé un baisé au Buddha pour une photo.
 

Pourtant l'Emmental est d’un fromage suisse. La raison pour laquelle les Nord-Coréens souhaitent donc prendre des cours en France n’est pas très claire. Sûrement parce que dans l’hexagone ont produit plus de 500 sortes d’excellents fromages. Dont certains ressemblent à l’Emmental.

Par Christophe DANSETTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/05/2018 revue de presse

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

Dans la presse ce jeudi 24 mai : le référendum irlandais sur l’avortement, la décision de la NFL d’obliger les joueurs de football américain à se tenir debout au moment de...

En savoir plus

24/05/2018 Revue de presse française

"From Russia with luck"

À la une de la presse ce jeudi 24 mai : la désignation de Giuseppe Conte pour diriger le nouveau gouvernement italien, la visite d’Emmanuel Macron en Russie, la première...

En savoir plus

23/05/2018 revue de presse

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

Dans la presse ce mercredi 23 mai : la mort de l’écrivain américain Philip Roth, la condamnation de l’archevêque australien Philip Wilson accusé d’avoir couvert des faits de...

En savoir plus

23/05/2018 revue de presse

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

À la une de la presse ce mercredi 23 mai : l’audition du patron de Facebook par le Parlement européen et son rendez-vous aujourd’hui à Paris avec Emmanuel Macron, la politique...

En savoir plus

22/05/2018 revue de presse

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

Dans la presse ce mardi 22 mai : la rencontre aujourd’hui des présidents américain et sud-coréen, le fossé grandissant entre les États-Unis et l’Iran, ainsi qu'un un livret édité...

En savoir plus