Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Afrique

Deux policiers tués à Nairobi dans un attentat à la voiture piégée

© AFP | Des policiers patrouillent à Nairobi le 17 avril

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/04/2014

Au moins quatre personnes, dont deux policiers, ont été tuées, mercredi soir, dans l’explosion d’une voiture piégée devant un commissariat de Nairobi. Le véhicule a explosé, alors que les deux agents procédaient à un contrôle.

Un attentat à la voiture piégée a fait quatre morts, dont deux policiers, mercredi 23 avril, devant le commissariat de Pangani à Nairobi, la capitale kényane, a annoncé le ministère de l’Intérieur. "Les agents avaient intercepté la voiture suspecte à un feu de circulation et emmenaient ses occupants pour interrogatoire", a expliqué le ministère sur Twitter, sans autre détail.

L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. Le commissariat de Pangani est situé à quelques centaines de mètres du quartier d'Eastleigh, surnommé le "Petit Mogadiscio" en raison de la forte population somalienne ou kényane d'ethnie somali qui y réside et qui a été le théâtre de plusieurs attentats.

Ces derniers mois en effet, des attentats imputés aux islamistes somaliens, les Shebab, ont été été perpétrés. Le pays est en état d'alerte depuis un attentat raté mi-janvier à l'aéroport international de Nairobi.

Une explosion à Eastleigh avait déjà fait cinq morts et plusieurs blessés fin mars. Et en septembre, cette même organisation avait pris d’assaut un centre commercial à Nairobi, faisant près de 70 morts.

Avec AFP

Première publication : 23/04/2014

  • KENYA

    Raid kenyan contre les Shebab somaliens, au moins 30 morts

    En savoir plus

  • KENYA

    Attaque à la grenade contre un bus à Nairobi, au moins quatre morts

    En savoir plus

  • KENYA

    Attaque de Nairobi : la police identifie plusieurs assaillants du Westgate

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)