Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande, Macron, passage de témoin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences dans le Kasaï : le pouvoir congolais est responsable, selon Félix Tshisekedi

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mossoul et Raqqa, des batailles perdues pour les jihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Remaniement ministériel en France : une nouvelle ère ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 23/04/2014

Valls prêt à lâcher du lest

Dans la revue de presse française, ce mercredi, Manuel Valls face à sa majorité socialiste et le Front national en tête des intentions de vote dans l'Est pour les élections européennes.

La plupart des journaux s’intéressent aux concessions que devraient faire Manuel Valls sur son plan d’économies de 50 milliards d’euros. Le Premier ministre a reçu une partie des parlementaires socialistes, hier, à Matignon. Ces derniers l’ont alerté notamment sur le pouvoir d’achat des Français menacé de gel des prestations sociales. Résultat, Manuel Valls devrait annoncer quelques concessions avant lundi prochain, date du vote consultatif sur ce plan d’économies. Tous les journaux en parlent. Le Figaro, l’Opinion, Libération ou encore l’Humanité en font même leur Une.

Et qui dit Unes politiques, dit aussi prise de position des journaux selon leurs sensibilités. "Valls contraint de négocier avec le PS", titre Le Figaro.
Il est prêt à donner des gages à sa majorité.
Or, estime le journal de droite, Manuel Valls, à lâcher un peu de lest, fait une erreur. Il y a un risque d’engrenage, un risque de légitimer tous les corporatismes, souligne Paul Henri du Limbert dans son éditorial. Pour lui, le Premier ministre a l’obligation de dire non à tous les frondeurs de son propre camp.

De son côté, Libération pense évidemment le contraire. Manuel Valls fait des « petits pas », sous entendu oui, il devrait lâcher un peu de lest, notamment sur les petites retraites. Un peu, mais pas beaucoup. Suffisamment cependant pour que le chef de file des députés socialistes disent hier "nous avons été entendus"."Le Premier ministre gère la fronde PS à peu de frais", poursuit le quotidien. Manuel Valls en ressort même gagnant donnant l’image d’un Premier ministre "à l’écoute", souligne le journal.

Mais, car il y a un mais, pour Eric Decouty, les quelques amendements ressortent davantage d’une opération de communication et ne devraient calmer le groupe socialiste qu’un temps. Cette accalmie ne durera guère, poursuit-il. L’aile gauche cherchera rapidement à se faire entendre de nouveau. "Il faudra autre chose que des petites stratégies politiques pour consolider une majorité brinquebalante", conclut l’éditorialiste.

L'Humanité répond à Libération et donne une piste sur ce que serait cet "autre chose".
"Entre l’austérité et la justice sociale, la gauche ne doit pas hésiter", titre le quotidien communiste, pour qui, évidemment, la deuxième option est la bonne.

Autre sujet politique, les élections européennes, dans un peu plus d’un mois. Il en est question dans le Figaro avec ce premier sondage dans les circonscriptions. Le journal lui s’intéresse à l’Est du pays. Et la tendance du sondage est très nette : le Front national est en tête avec 26% d’intentions de vote. 2 points devant l’UMP. Ce que l’on remarque, c’est que le PS lui est à la ramasse avec seulement 15,5% d’intentions de vote, talonné même par Europe écologie-Les Verts (12,5%).

Dans cette région touchée par la désindustrialisation, le vote frontiste a certes toujours été très haut. Mais il gagne encore parmi les 25-34 ans, les 35-49 et parmi la population ouvrière. Il progresse donc bien au delà de ses segments traditionnels, explique le journal.

Par Christophe DANSETTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/06/2017 Revue de presse française

"Hollande, Macron, passage de témoin"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 26 juin, la suite des concertations sur la réforme du Code du travail, la rentrée des parlementaires et l'état comateux du PS.

En savoir plus

26/06/2017 Angela Merkel

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 26 juin, les difficultés de la campagne de Martin Schulz, le challenger social-démocrate d'Angela Merkel, le soutien de la...

En savoir plus

23/06/2017 Brexit

"Theresa, pas besoin de partir!"

Au menu de la revue de presse internationale de ce vendredi 23 juin, le sommet européen de Bruxelles, la colère des Afro-Américains face aux "bavures" policières et la naissance...

En savoir plus

23/06/2017 Brexit

"Et si le Royaume-Uni restait..."

L’Europe et l’avenir de la Grande-Bretagne sont à la une de la presse française en ce vendredi 23 juin. Au menu également : le retour chez lui, à Pau, de François Bayrou après sa...

En savoir plus

22/06/2017 Obamacare

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

Dans cette revue de presse internationale du jeudi 22 juin : des indiscrétions sur le projet de réforme de santé aux États-Unis, le chapeau de la reine Élisabeth II est-il...

En savoir plus