Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 23/04/2014

Valls prêt à lâcher du lest

Dans la revue de presse française, ce mercredi, Manuel Valls face à sa majorité socialiste et le Front national en tête des intentions de vote dans l'Est pour les élections européennes.

La plupart des journaux s’intéressent aux concessions que devraient faire Manuel Valls sur son plan d’économies de 50 milliards d’euros. Le Premier ministre a reçu une partie des parlementaires socialistes, hier, à Matignon. Ces derniers l’ont alerté notamment sur le pouvoir d’achat des Français menacé de gel des prestations sociales. Résultat, Manuel Valls devrait annoncer quelques concessions avant lundi prochain, date du vote consultatif sur ce plan d’économies. Tous les journaux en parlent. Le Figaro, l’Opinion, Libération ou encore l’Humanité en font même leur Une.

Et qui dit Unes politiques, dit aussi prise de position des journaux selon leurs sensibilités. "Valls contraint de négocier avec le PS", titre Le Figaro.
Il est prêt à donner des gages à sa majorité.
Or, estime le journal de droite, Manuel Valls, à lâcher un peu de lest, fait une erreur. Il y a un risque d’engrenage, un risque de légitimer tous les corporatismes, souligne Paul Henri du Limbert dans son éditorial. Pour lui, le Premier ministre a l’obligation de dire non à tous les frondeurs de son propre camp.

De son côté, Libération pense évidemment le contraire. Manuel Valls fait des « petits pas », sous entendu oui, il devrait lâcher un peu de lest, notamment sur les petites retraites. Un peu, mais pas beaucoup. Suffisamment cependant pour que le chef de file des députés socialistes disent hier "nous avons été entendus"."Le Premier ministre gère la fronde PS à peu de frais", poursuit le quotidien. Manuel Valls en ressort même gagnant donnant l’image d’un Premier ministre "à l’écoute", souligne le journal.

Mais, car il y a un mais, pour Eric Decouty, les quelques amendements ressortent davantage d’une opération de communication et ne devraient calmer le groupe socialiste qu’un temps. Cette accalmie ne durera guère, poursuit-il. L’aile gauche cherchera rapidement à se faire entendre de nouveau. "Il faudra autre chose que des petites stratégies politiques pour consolider une majorité brinquebalante", conclut l’éditorialiste.

L'Humanité répond à Libération et donne une piste sur ce que serait cet "autre chose".
"Entre l’austérité et la justice sociale, la gauche ne doit pas hésiter", titre le quotidien communiste, pour qui, évidemment, la deuxième option est la bonne.

Autre sujet politique, les élections européennes, dans un peu plus d’un mois. Il en est question dans le Figaro avec ce premier sondage dans les circonscriptions. Le journal lui s’intéresse à l’Est du pays. Et la tendance du sondage est très nette : le Front national est en tête avec 26% d’intentions de vote. 2 points devant l’UMP. Ce que l’on remarque, c’est que le PS lui est à la ramasse avec seulement 15,5% d’intentions de vote, talonné même par Europe écologie-Les Verts (12,5%).

Dans cette région touchée par la désindustrialisation, le vote frontiste a certes toujours été très haut. Mais il gagne encore parmi les 25-34 ans, les 35-49 et parmi la population ouvrière. Il progresse donc bien au delà de ses segments traditionnels, explique le journal.

Par Christophe DANSETTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/08/2014 François Hollande

"J'aime l'entreprise"

Presse française, jeudi 28 août 2014. Au menu de cette revue de presse, le discours de Manuel Valls à l’université d’été du Medef. Un discours ovationné par les chefs d’entreprise.

En savoir plus

27/08/2014 Tourisme

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

Presse internationale, mercredi 27 août 2014. Au menu de cette revue de presse, l'annonce d'un cessez-le-feu permanent entre le Hamas et Israël, le dernier stratagème du...

En savoir plus

27/08/2014 Arnaud Montebourg

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

Presse française, mercredi 27 août 2014. Au menu de cette revue de presse, la composition du nouveau gouvernement français, qui entérine la rupture de l'exécutif avec l'aile...

En savoir plus

25/08/2014 Barack Obama

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

Presse internationale, lundi 25 août 2014. Au menu de cette revue de presse, les révélations de la presse britannique sur l'assassin présumé de James Foley, l'épidémie Ebola et...

En savoir plus

26/08/2014 Austérité

"Nombril français, débat européen"

Presse internationale, mardi 26 août 2014. Au menu de cette revue de presse, la crise politique provoquée en France par le limogeage du ministre de l'Économie Arnaud Montebourg.

En savoir plus