Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Qu'achètent les Etats-Unis en Afghanistan?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Code du travail : le dernier round

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Fou ou terroriste?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les humanitaires face aux pénuries alimentaires dans les camps de réfugiés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il s'appelait Julian Cadman"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Areva quitte la Bourse de Paris"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans le cartable d'Emmanuel Macron"

En savoir plus

Moyen-Orient

Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

© AFP | Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/04/2014

L'État hébreu a décidé, jeudi, de suspendre les négociations de paix avec les Palestiniens, à la suite de la réconciliation entre l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) du président Mahmoud Abbas et le mouvement armé Hamas.

La réaction ne s'est pas fait attendre. Israël a annoncé, jeudi 24 avril, qu'elle suspendait les négociations de paix avec les Palestiniens, à la suite de la réconciliation entre le Fatah et le Hamas, a indiqué le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahou.

"Le cabinet a décidé à l'unanimité que le gouvernement israélien ne négociera pas avec un gouvernement palestinien s'appuyant sur le Hamas, une organisation terroriste qui appelle à la destruction d'Israël", a précisé le communiqué.

"Aussi longtemps que je serai le Premier ministre de l'État d'Israël, il n'y aura pas de négociations avec un gouvernement palestinien soutenu par les terroristes du Hamas, ceux qui appellent à notre extinction", a-t-il ajouté.

Le Hamas islamiste a signé, mercredi, un accord de réconciliation avec l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) du président Mahmoud Abbas. Les deux partis entretenaient des rapports tendus depuis la prise de contrôle en juin 2007 de Gaza par le Hamas, vainqueur en 2006 des élections législatives.

Pour rappel, le Hamas ne reconnaît pas Israël et refuse de renoncer à la violence contre l'État hébreu.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 24/04/2014

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Israël impose des sanctions économiques aux Palestiniens

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Israël annule la libération de prisonniers palestiniens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)