Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

FRANCE

Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

© AFP | Ségolène Royal, ministre de l'Écologie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/04/2014

Selon "Le Point", Ségolène Royal aurait interdit le port des décolletés au sein du ministère de l'Écologie. Bien que démentie par l'intéressée, cette information n'en finit pas d'alimenter les commentaires sur Twitter.

"Décolletégate". C'est ainsi qu'on appelle désormais l'affaire. C'est un article du "Point" qui a lancé la rumeur, jeudi 24 avril. Selon l'hebdomadaire, Ségolène Royal aurait imposé un nouveau règlement intérieur au sein de son ministère, comprenant notamment "l'interdiction des décolletés" pour le personnel féminin.

Mais ce n'est pas tout. Il serait également proscrit de fumer dans la cour et le jardin "en présence de la ministre" ou d'emprunter un couloir adjacent au salon de la ministre pendant qu'elle déjeune, "pour cause de nuisances sonores".

La présidente de Poitou-Charentes se déplacerait par ailleurs dans les couloirs du ministère "précédée d'un huissier qui l'annonce, de sorte que le personnel [puisse] se lever sur son passage".

Ségolène Royal a rapidement démenti sur Twitter avoir demandé l'interdiction des "décolletés". "Je démens bien sûr la rumeur ridicule concernant l'interdiction de décolletés dans le ministère !", a réagi Mme Royal sur son compte Twitter (@RoyalSegolene). "La seule instruction donnée concerne la plus grande rigueur dans l'utilisation des fonds publics, ce que les Français attendent de nous", a-t-elle ajouté.

"On ne va pas démentir un par un chaque élément" avancé par "Le Point", précise le ministère. Ce dernier souligne que les "consignes" évoquées par le magazine n'ont "jamais été données". Mais malgré le démenti, l'affaire fait des remous et n'en finit plus d'alimenter les commentaires, notamment sur Twitter.

Avec AFP
 

Première publication : 24/04/2014

  • FRANCE

    Remaniement : le retour en grâce de Ségolène Royal

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ségolène Royal pose en "Liberté guidant le peuple" pour "Le Parisien"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)