Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

asie

Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/04/2014

Le président américain Barack Obama a rappelé lors d'une visite diplomatique que le traité de défense signé entre le Japon et les États-Unis couvrait les îlots des Senkaku, un territoire revendiqué par la Chine.

En visite au Japon, le président américain Barack Obama a déclaré, jeudi 24 avril, que les îles Senkaku, territoire revendiqué par la Chine, étaient "couvertes" par le traité de défense unissant États-Unis et Japon.

"L'article 5 (du traité de défense bilatéral) couvre tous les territoires sous administration japonaise, y compris les îles Senkaku" en mer de Chine orientale, a expliqué Obama lors d'une conférence de presse conjointe à l'issue d'un sommet avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Situés en mer de Chine orientale, à 200 km au nord-est de Taïwan et à 400 km à l'ouest d'Okinawa (sud du Japon), les îlots des Senkaku sont administrés par le Japon mais la Chine revendique fortement leur souveraineté, sous le nom de Diaoyu.

En septembre 2012, Tokyo a "nationalisé" trois de ces îles en septembre 2012 en rachetant ce mini-archipel à leur propriétaire, un homme d'affaires japonais. Depuis,  Pékin envoie régulièrement des navires dans les environs et le chassé-croisé des navires de garde-côtes des deux pays dans la zone fait craindre un éventuel incident armé entre les deux puissances asiatiques.

Sans jamais citer nommément la Chine, le président américain a appelé à la résolution "pacifique et par le dialogue" des "différends dans la région, y compris maritimes". Il a par ailleurs rappelé l'importance de la "liberté de navigation".

Outre le Japon, d'autres pays de la région, notamment les Philippines et le Vietnam, ont des contentieux territoriaux maritimes avec la Chine, dont les revendications territoriales en mers de Chine orientale et méridionale provoquent l’inquiétude de ses voisins mais aussi de Washington.

Avec AFP

Première publication : 24/04/2014

  • CHINE - JAPON

    Un Chinois a tenté d'atteindre les îles Senkaku en montgolfière

    En savoir plus

  • ÎLES SENKAKU-DIAOYU

    Chasseurs chinois contre bombardiers américains en mer de Chine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)