Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Economie

Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

© WinSun

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 24/04/2014

L’impression 3D a franchi un cap en Chine : une société vient de construire dix maisons en une seule journée. L’entreprise promet que cette technologie pourra à l’avenir offrir des solutions de logement aux revenus modestes.

L’adage “Rome ne s’est pas faite en un jour” vient de prendre un sérieux coup de vieux. En Chine, dix maisons ont, en effet, été bâties en 24 heures à Shanghaï par la société WinSun Decoration Design Engineering Co. Ces sprinters de la pierre disposent désormais d’une toute nouvelle arme : une imprimante 3D géante, rapporte le site technologique américain Gizmodo, mercredi 23 avril.

C’est, en effet, cette technologie médiatiquement très en vogue depuis plus d’un an qui a permis de réaliser cette prouesse inédite la semaine dernière. Pour bâtir une maison, l’entreprise chinoise a construit, spécialement pour cette occasion, une imprimante qui mesure 32 mètres de long, 10 mètres de large et 6 de haut.

Des matériaux de construction recyclés ont servi à “nourrir” l’imprimante 3D pour réaliser ces bâtisses. Ce procédé a permis de construire sur mesure et séparément chaque structure de la maison grâce à des schémas chargés sur l’ordinateur de l’imprimante.

Les ouvriers “high-tech” ont ensuite transporté les parties des maisons dans le district de Qingpu où trône, depuis lors, un mini-quartier de maisons mesurant 200 m² chacune. Il s’agit pour l’instant de prototypes servant à démontrer le savoir-faire de WinSun Decoration Design Engineering. Elles ne sont pas aménagées et personne n’a pu tester leur solidité.

Une maison : 3473 euros

Mais Ma Yihe, PDG de la société, préfère se concentrer sur les promesses de cette technologie pour le secteur du bâtiment. “Les structures créées grâce à l’impression 3D sont soucieuses de l’environnement et peu onéreuses”, assure-t-il au site 3ders, spécialisé dans cette technologie émergente.

La construction d’une telle maison, qui permet de faire des économies significatives en main d’œuvre, a coûté 4 800 dollars (3473 euros), affirme l’entreprise chinoise. C’est pourquoi elle espère que son projet permettra d’offrir des solutions de logement aux personnes à revenus modestes.

Les Chinois ne sont pas les seuls à miser sur l’impression 3D pour l’immobilier à loyer modéré du futur. À Amsterdam, un cabinet d’architecte a débuté, début avril, la construction d’un immeuble entièrement réalisé grâce à cette technologie. Un projet d’ampleur, soutenu par la ville, qui devrait prendre plusieurs années.

De son côté, l’université de Californie du Sud planche depuis quelques temps sur un robot géant intégrant une imprimante 3D qui construirait lui-même des maisons. Le professeur Behrokh Khoshnevis, à l’origine de ce projet, a annoncé en janvier 2014 son intention de créer une société dont le but serait de commercialiser cet outil du futur dans quelques années.
 

Première publication : 24/04/2014

  • TECHNOLOGIE

    Baptême du feu réussi pour le premier pistolet imprimé en 3D

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Premier vol d'un avion de chasse équipé de pièces imprimées en 3D

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIE

    Une prothèse low-cost imprimée en 3D pour les mutilés sud-soudanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)