Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Economie

Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

© WinSun

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 24/04/2014

L’impression 3D a franchi un cap en Chine : une société vient de construire dix maisons en une seule journée. L’entreprise promet que cette technologie pourra à l’avenir offrir des solutions de logement aux revenus modestes.

L’adage “Rome ne s’est pas faite en un jour” vient de prendre un sérieux coup de vieux. En Chine, dix maisons ont, en effet, été bâties en 24 heures à Shanghaï par la société WinSun Decoration Design Engineering Co. Ces sprinters de la pierre disposent désormais d’une toute nouvelle arme : une imprimante 3D géante, rapporte le site technologique américain Gizmodo, mercredi 23 avril.

C’est, en effet, cette technologie médiatiquement très en vogue depuis plus d’un an qui a permis de réaliser cette prouesse inédite la semaine dernière. Pour bâtir une maison, l’entreprise chinoise a construit, spécialement pour cette occasion, une imprimante qui mesure 32 mètres de long, 10 mètres de large et 6 de haut.

Des matériaux de construction recyclés ont servi à “nourrir” l’imprimante 3D pour réaliser ces bâtisses. Ce procédé a permis de construire sur mesure et séparément chaque structure de la maison grâce à des schémas chargés sur l’ordinateur de l’imprimante.

Les ouvriers “high-tech” ont ensuite transporté les parties des maisons dans le district de Qingpu où trône, depuis lors, un mini-quartier de maisons mesurant 200 m² chacune. Il s’agit pour l’instant de prototypes servant à démontrer le savoir-faire de WinSun Decoration Design Engineering. Elles ne sont pas aménagées et personne n’a pu tester leur solidité.

Une maison : 3473 euros

Mais Ma Yihe, PDG de la société, préfère se concentrer sur les promesses de cette technologie pour le secteur du bâtiment. “Les structures créées grâce à l’impression 3D sont soucieuses de l’environnement et peu onéreuses”, assure-t-il au site 3ders, spécialisé dans cette technologie émergente.

La construction d’une telle maison, qui permet de faire des économies significatives en main d’œuvre, a coûté 4 800 dollars (3473 euros), affirme l’entreprise chinoise. C’est pourquoi elle espère que son projet permettra d’offrir des solutions de logement aux personnes à revenus modestes.

Les Chinois ne sont pas les seuls à miser sur l’impression 3D pour l’immobilier à loyer modéré du futur. À Amsterdam, un cabinet d’architecte a débuté, début avril, la construction d’un immeuble entièrement réalisé grâce à cette technologie. Un projet d’ampleur, soutenu par la ville, qui devrait prendre plusieurs années.

De son côté, l’université de Californie du Sud planche depuis quelques temps sur un robot géant intégrant une imprimante 3D qui construirait lui-même des maisons. Le professeur Behrokh Khoshnevis, à l’origine de ce projet, a annoncé en janvier 2014 son intention de créer une société dont le but serait de commercialiser cet outil du futur dans quelques années.
 

Première publication : 24/04/2014

  • TECHNOLOGIE

    Une prothèse low-cost imprimée en 3D pour les mutilés sud-soudanais

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Premier vol d'un avion de chasse équipé de pièces imprimées en 3D

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIE

    Baptême du feu réussi pour le premier pistolet imprimé en 3D

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)