Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

EUROPE

Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

© Des troupes russes patrouillent à proximité de la frontière avec l'Ukraine / AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/04/2014

Kiev a déployé, jeudi 24 avril, des blindés dans la ville de Sloviansk, l'un des bastions pro-russes dans l'est de l'Ukraine. Un assaut meurtrier auquel Moscou a répondu par de nouvelles manœuvres à la frontière.

• Des blindés ukrainiens sont entrés dans Sloviansk dans la matinée. Les affrontements entre les troupes ukrainiennes et les séparatistes "ont fait jusqu'à cinq morts" dans les rangs des insurgés et un soldat ukrainien a été blessé, selon le bilan du ministère de l’Intérieur. Les séparatistes ont fait état de deux tués dans leurs rangs.

• En réponse à l'assaut de Kiev à Sloviansk, bastion des insurgés pro-russes, le ministère de la Défense russe a annoncé de nouvelles manœuvres militaires à la frontière ukrainienne. Le président russe Vladimir Poutine a qualifié l’utilisation de l'armée de "crime très grave contre son propre peuple" et prévenu qu’il y aurait "des conséquences".

• Le gouvernement de Kiev a donné quarante-huit heures à Moscou pour lui fournir des explications et des détails sur ces manœuvres militaires.

• A Tokyo, Barack Obama a fait porter sur la Russie la responsabilité de l'échec du compromis international signé il y a une semaine à Genève et qui était censé amorcer une désescalade des deux côtés. Le président américain a menacé de nouvelles sanctions.

• Le journaliste américain Simon Ostrovsky, détenu depuis le 21 avril par des séparatistes dans leur bastion de Sloviansk, a été libéré en fin de journée.

  

 

Pour revoir notre liveblogging sur mobile ou votre tablette, cliquez ici.

© FRANCE 24

Première publication : 24/04/2014

  • UKRAINE

    Assaut de séparatistes pro-russes sur une base militaire ukrainienne

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)