Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Princess Erika : le nouveau single d'une guerrière pacifique

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Migrations : les 28 à hue et à dia

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Manfred Weber, président du PPE, sur l'asile : "Sans solution européenne, tout finira dans le désordre"

En savoir plus

FOCUS

Les enfants volés de l'ex-RDA

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

EUROPE

Assaut de séparatistes pro-russes sur une base militaire ukrainienne

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/04/2014

Des séparatistes ont attaqué une base militaire dans l’est de l’Ukraine, ont annoncé les autorités. Un soldat aurait été blessé dans l’assaut. Dans le même temps, Kiev a affirmé avoir repris la mairie de Marioupol, occupée depuis 10 jours.

Les autorités ukrainiennes ont annoncé, jeudi 24 avril, qu'un soldat avait été blessé lors d'un assaut de séparatistes dans la nuit de mercredi à jeudi contre une base militaire située à Artemivsk, près du bastion pro-russe de Slaviansk. Près de 100 assaillants "ont ouvert le feu avec des armes automatiques, mitrailleuses et ont fait usage de grenades", a écrit le ministère de la Défense dans un communiqué, précisant que la vie du soldat blessé n'était pas en danger. "Les assaillants ont été repoussés et ont subi d'importantes pertes", a déclaré de son côté le président par intérim Olexandre Tourtchinov. Le ministre de l'Intérieur a affirmé que l'assaut, destiné à s'emparer d'armes, avait été mené "par un militaire russe".

Kiev affirme avoir repris le contrôle de la mairie de Marioupol

Dans la nuit, des policiers ukrainiens ont repris le contrôle de la mairie de Marioupol, occupée depuis le 13 avril par des séparatistes. La police de Marioupol, ville portuaire du sud-est de près de 500 000 habitants, a expliqué dans un communiqué être intervenue vers 3 heures du matin après avoir repéré un groupe d'une trentaine d'hommes armés de battes de baseball qui tentaient de s'introduire dans le bâtiment pour exiger sa libération. "Des heurts ont éclaté" et les forces de l'ordre sont alors intervenues, a expliqué la police, précisant que cinq personnes avaient été blessées.

Le 16 avril au soir, environ 300 personnes avaient lancé un assaut contre une base des forces spéciales du ministère de l'Intérieur située à quelques centaines de mètres de la mairie. L'assaut avait été repoussé et trois assaillants avaient été tués et 13 blessés, selon le ministre de l'Intérieur.

En annonçant la "libération" de la mairie de Marioupol sur sa page Facebook, le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov, a promis "une réponse sévère, jusqu'à l'élimination, aux terroristes".

Avec AFP

Première publication : 24/04/2014

  • UKRAINE

    Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)