Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

SPORT

Euro-2016 : l’objectif est de "faire rayonner la France"

© UEFA | Le président de l'UEFA Michel Platini et la ministre des Sports Najat Vallaud-Belkacem

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 25/04/2014

Le calendrier complet de l'Euro-2016 organisé en France, ainsi que les stades où se tiendront le match d'ouverture, la finale et les matches des Bleus, ont été dévoilés, vendredi à Paris, après une réunion du comité de pilotage de l'épreuve.

À un peu plus de deux ans du début de l’Euro-2016 organisé en France (10 juin - 10 juillet), on en sait plus sur cette compétition qui acceuillira pour la première fois 24 équipes. "Tous les voyants sont au vert. Les choses avancent bien", a déclaré, vendredi 25 avril devant la presse, la nouvelle ministre des Sports Najat Vallaud-Belkacem. "Je veux que l'on fasse de cet Euro un moment fédérateur, populaire, qu’il soit source de cohésion sociale pour le pays. Il s'agira de faire rayonner la France".

"On est déjà au cœur de l’action. C’est un nouveau départ", a pour sa part indiqué le président de la Fédération française de football Noël Le Graët. "Il faut démontrer que la France est capable d'organiser un événement international de cette ampleur", a expliqué de son côté la ministre des Sports. Ce dont ne doute pas une seconde le président de l’UEFA, Michel Platini. "On est plus prêt qu’en 1998 à accueillir une grande compétition. Le gouvernement est avec nous, les villes sont avec nous."

Les villes hôtes de l'Euro-2016

Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Étienne et Toulouse.

Jacques Lambert, le président du Comité d’organisation de l'Euro-2016, a justement dévoilé le calendrier complet de la compétition. Parmi les dix villes hôtes, Saint-Denis est la grande gagnante de la répartition des matches avec son Stade de France. Le match d'ouverture et la finale seront ainsi disputés dans l’enceinte dionysienne, les demi-finales à Marseille et à Lyon, les quarts de finale à Lille, Bordeaux, Marseille et au Stade de France. "Nous avons considéré qu'il était plus logique de donner les demi-finales aux deux grandes villes de province, et plus logique aussi que le match d'ouverture et la finale aient lieu dans le même stade", a expliqué Jacques Lambert.

"La France va faire un beau Mondial au Brésil"

Au total, il y aura sept matches au Stade de France, six à Lille, Lyon et Marseille, cinq à Bordeaux et Paris (au Parc des Princes), quatre à Lens, Nice, St-Etienne et Toulouse. "Les têtes de série joueront dans des stades différents. Toutes les équipes tourneront", a précisé Jacques Lambert."Ce dispositif offre à toutes les villes hôtes un spectacle varié. Enfin, on pousse les supporteurs à voyager. C'est très important et très positif pour l'économie du pays."

"L’Euro va créer des emplois", a ajouté la ministre des Sports. "Deux millions et demi de spectateurs sont attendus dont de nombreux étrangers. Il y aura également huit millions de supporters derrière des écrans géants."

L'équipe de France, qualifiée d'office en tant que pays organisateur, ne connaît pas encore ses adversaires mais sait déjà où elle jouera ses trois matches de groupe : au Stade de France (match d'ouverture le 10 juin 2016), à Marseille (le 15 juin) et à Lille (le 19 juin). Son huitième de finale se déroulera à Lyon si elle termine première de son groupe (le 26 juin) ou à Saint-Etienne si elle finit deuxième (le 25 juin).

"C'est une compétition qu'il faut absolument gagner lorsqu’on l'organise", a confié Michel Platini, vainqueur avec les Bleus de l’Euro-1984, justement organisé en France. "C’est un enjeu important pour le joueur français car la pression n’est pas la même. Nous avons eu une grosse pression en 1984 après un beau parcours au Mondial-1982 (demi-finale pour la France, NDLR). Ce sera pareil en 2016 pour les Bleus car je pense que la France fera un beau Mondial au Brésil."

Le tirage au sort de l’Euro-2016 se déroulera le 12 décembre 2015. Les joueurs de Didier Deschamps connaîtront alors leurs adversaires. L’ouverture de la billetterie est prévue, quant à elle, en mars 2015.

Première publication : 25/04/2014

  • FOOTBALL

    Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    EURO-2020 : des matches dans toute l'Europe

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Arbitrage vidéo : marquez, vous êtes filmés !

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)