Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

SPORT

Euro-2016 : l’objectif est de "faire rayonner la France"

© UEFA | Le président de l'UEFA Michel Platini et la ministre des Sports Najat Vallaud-Belkacem

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 25/04/2014

Le calendrier complet de l'Euro-2016 organisé en France, ainsi que les stades où se tiendront le match d'ouverture, la finale et les matches des Bleus, ont été dévoilés, vendredi à Paris, après une réunion du comité de pilotage de l'épreuve.

À un peu plus de deux ans du début de l’Euro-2016 organisé en France (10 juin - 10 juillet), on en sait plus sur cette compétition qui acceuillira pour la première fois 24 équipes. "Tous les voyants sont au vert. Les choses avancent bien", a déclaré, vendredi 25 avril devant la presse, la nouvelle ministre des Sports Najat Vallaud-Belkacem. "Je veux que l'on fasse de cet Euro un moment fédérateur, populaire, qu’il soit source de cohésion sociale pour le pays. Il s'agira de faire rayonner la France".

"On est déjà au cœur de l’action. C’est un nouveau départ", a pour sa part indiqué le président de la Fédération française de football Noël Le Graët. "Il faut démontrer que la France est capable d'organiser un événement international de cette ampleur", a expliqué de son côté la ministre des Sports. Ce dont ne doute pas une seconde le président de l’UEFA, Michel Platini. "On est plus prêt qu’en 1998 à accueillir une grande compétition. Le gouvernement est avec nous, les villes sont avec nous."

Les villes hôtes de l'Euro-2016

Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Étienne et Toulouse.

Jacques Lambert, le président du Comité d’organisation de l'Euro-2016, a justement dévoilé le calendrier complet de la compétition. Parmi les dix villes hôtes, Saint-Denis est la grande gagnante de la répartition des matches avec son Stade de France. Le match d'ouverture et la finale seront ainsi disputés dans l’enceinte dionysienne, les demi-finales à Marseille et à Lyon, les quarts de finale à Lille, Bordeaux, Marseille et au Stade de France. "Nous avons considéré qu'il était plus logique de donner les demi-finales aux deux grandes villes de province, et plus logique aussi que le match d'ouverture et la finale aient lieu dans le même stade", a expliqué Jacques Lambert.

"La France va faire un beau Mondial au Brésil"

Au total, il y aura sept matches au Stade de France, six à Lille, Lyon et Marseille, cinq à Bordeaux et Paris (au Parc des Princes), quatre à Lens, Nice, St-Etienne et Toulouse. "Les têtes de série joueront dans des stades différents. Toutes les équipes tourneront", a précisé Jacques Lambert."Ce dispositif offre à toutes les villes hôtes un spectacle varié. Enfin, on pousse les supporteurs à voyager. C'est très important et très positif pour l'économie du pays."

"L’Euro va créer des emplois", a ajouté la ministre des Sports. "Deux millions et demi de spectateurs sont attendus dont de nombreux étrangers. Il y aura également huit millions de supporters derrière des écrans géants."

L'équipe de France, qualifiée d'office en tant que pays organisateur, ne connaît pas encore ses adversaires mais sait déjà où elle jouera ses trois matches de groupe : au Stade de France (match d'ouverture le 10 juin 2016), à Marseille (le 15 juin) et à Lille (le 19 juin). Son huitième de finale se déroulera à Lyon si elle termine première de son groupe (le 26 juin) ou à Saint-Etienne si elle finit deuxième (le 25 juin).

"C'est une compétition qu'il faut absolument gagner lorsqu’on l'organise", a confié Michel Platini, vainqueur avec les Bleus de l’Euro-1984, justement organisé en France. "C’est un enjeu important pour le joueur français car la pression n’est pas la même. Nous avons eu une grosse pression en 1984 après un beau parcours au Mondial-1982 (demi-finale pour la France, NDLR). Ce sera pareil en 2016 pour les Bleus car je pense que la France fera un beau Mondial au Brésil."

Le tirage au sort de l’Euro-2016 se déroulera le 12 décembre 2015. Les joueurs de Didier Deschamps connaîtront alors leurs adversaires. L’ouverture de la billetterie est prévue, quant à elle, en mars 2015.

Première publication : 25/04/2014

  • FOOTBALL

    Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    EURO-2020 : des matches dans toute l'Europe

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Arbitrage vidéo : marquez, vous êtes filmés !

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)