Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

EUROPE

Ukraine : treize observateurs européens retenus par des pro-russes

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/04/2014

Au lendemain de heurts meurtriers, les tensions restent vives dans l’est de l'Ukraine. L'Allemagne a annoncé que treize observateurs de l'OSCE étaient retenus par des insurgés à Sloviansk. Revivez la journée de vendredi sur notre liveblogging.

Rappel des temps forts de la journée de vendredi 25 avril :

• La tension est à nouveau montée d’un cran, vendredi, dans l'est de l'Ukraine, où l'armée a tenté d'assiéger les militants pro-russes à l'intérieur de Sloviansk, ville de 100 000 habitants sous contrôle des insurgés.

• Des insurgés séparatistes ont, selon le ministère allemand de la Défense, pris treize observateurs militaires de l’OSCE en otage.

• Les Occidentaux ont demandé une réaction rapide du G7 et menacé de prendre de nouvelles sanctions contre la Russie, accusée par l'Ukraine de vouloir lancer "une troisième guerre mondiale" en soutenant les séparatistes de l'est de l'Ukraine. De son côté, la Russie a appelé les autorités ukrainiennes "à cesser immédiatement toute action militaire et la violence, au retrait des troupes et à la mise en œuvre complète par la partie ukrainienne de l'accord de Genève".

Revivez la journée de tension dans l'est de l'Ukraine dans notre liveblogging.

 

Si le liveblogging ne s'affiche pas, veuillez rafraîchir la page.

 

Cliquez ici pour afficher le liveblogging sur votre tablette ou votre smartphone.

 

Première publication : 25/04/2014

  • Un oeil sur les médias

    Où s'arrêtera Poutine ?

    En savoir plus

  • Le débat de France 24

    Crise en Ukraine : l'escalade à l'est, jusqu'où ? (Partie 1)

    En savoir plus

  • CRISE UKRAINIENNE

    Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)