Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

Moyen-Orient

"Nous ne reconnaîtrons jamais Israël comme État juif", affirme Abbas

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/04/2014

Le président palestinien Mahmoud Abbas a promis, samedi, que le prochain gouvernement d'union avec le Hamas rejetterait la violence, mais a réaffirmé qu'il ne reconnaîtrait jamais Israël comme État juif, lors d'une réunion de l'OLP en Cisjordanie.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a déclaré, samedi 26 avril, toujours vouloir poursuivre les négociations de paix avec Israël, prévenant toutefois que les Palestiniens ne reconnaîtront jamais ce pays "comme un État juif".

"Les Palestiniens ne reconnaîtront jamais Israël comme État juif", a affirmé Mahmoud Abbas, dans un discours prononcé lors d’une instance dirigeante de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), réunie à Ramallah en Cisjordanie, en réponse aux demandes répétées en ce sens du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.
Mahmoud Abbas a toutefois assuré que le prochain gouvernement d'union avec le Hamas rejetterait la violence, répondant aux voeux de la communauté internationale. Un discours que le Hamas a salué, le qualifiant de "positif".

"Je reconnais l'État Israël, je rejette la violence et le terrorisme et je respecte les engagements internationaux", a-t-il assuré dans un discours de plus d'une heure, plus pédagogique que polémique.

Le Hamas approuve

“Le discours contenait principalement des points positifs et nous ne pouvons que l’appuyer sur des thèmes comme Jérusalem, la réconciliation et la non-reconnaissance (d’Israël) comme un État juif", a estimé Bassem Naim, un conseiller du Premier ministre de la Bande de Gaza, Ismaël Haniyeh.

Au terme d'un nouvel accord de réconciliation, conclu mercredi, l'OLP, dirigée par Mahmoud Abbas, et le mouvement islamiste Hamas ont convenu de former un gouvernement de "consensus national" dirigé par l’actuel président de l’Autorité palestienienne et composé de personnalités indépendantes.

Cette réconciliation a provoqué l'ire d'Israël qui considère, de même que les États-Unis et l'Union européenne, le Hamas comme un "groupe terroriste". En représailles, il a suspendu les pourparlers de paix relancés en juillet 2013 sous l'égide de Washington, déjà dans l'impasse mais censés aboutir à un accord de principe d'ici le 29 avril.

Avec AFP

Première publication : 26/04/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)