Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

Afrique

Abdoulaye Wade de retour au Sénégal après deux ans d’absence

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/04/2014

L’ancien président sénégalais est rentré vendredi soir dans son pays d’origine, après deux ans d’absence. Parti après sa défaite lors de la présidentielle de 2012, Abdoulaye Wade entend soutenir son fils, accusé d’enrichissement illicite.

Après deux ans d’absence, l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade est rentré, vendredi soir, dans son pays qu'il avait quitté après sa défaite de 2012. "J'ai senti à distance les souffrances du peuple. J'ai décidé de rentrer pour lui indiquer la voie", a déclaré Abdoulaye Wade au siège de son parti. "Nous ne pouvons pas continuer à laisser le Sénégal se détériorer de cette façon. Je l'avais amené au seuil de l'émergence", a-t-il poursuivi, sans évoquer d'éventuelles actions qu'il pourrait entreprendre. L'homme a été bloqué pendant 48 heures au Maroc avant de pouvoir entrer au Sénégal. Un retard dont ses partisans et le régime de son successeur, Macky Sall, se rejettent la responsabilité.

>> Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

L'ex-président revient au Sénégal pour soutenir son fils en prison et en instance de jugement. Karim Wade, qui fut ministre durant le mandat de son père, est en détention préventive depuis un an et doit être jugé en juin. À 45 ans, il est accusé d’enrichissement illicite, dans le cadre de la traque des biens mal acquis déclenchée par le président Sall après son élection.

Depuis mercredi, le retour annoncé et retardé d'Abdoulaye Wade a créé la polémique et installé une atmosphère fébrile à Dakar, où forces de sécurité et policiers anti-émeutes sont sur le pied de guerre. Le gouvernement a par ailleurs interdit un meeting prévu à l'arrivée de l'ancien chef d'État.

Abdoulaye Wade, 87 ans, a dirigé le Sénégal pendant douze ans de 2000 à 2012. Il était parti en France après sa lourde défaite face à Macky Sall, un de ses anciens Premier ministres, le 25 mars 2012 au second tour de l'élection présidentielle.

Avec AFP

Première publication : 26/04/2014

  • SÉNÉGAL

    Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)