Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales: un humour déplacé ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Palestine s'apprête à adhérer à la CPI

En savoir plus

BILLET RETOUR

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Agriculture : faire face à l'élevage intensif

En savoir plus

Afrique

Abdoulaye Wade de retour au Sénégal après deux ans d’absence

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/04/2014

L’ancien président sénégalais est rentré vendredi soir dans son pays d’origine, après deux ans d’absence. Parti après sa défaite lors de la présidentielle de 2012, Abdoulaye Wade entend soutenir son fils, accusé d’enrichissement illicite.

Après deux ans d’absence, l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade est rentré, vendredi soir, dans son pays qu'il avait quitté après sa défaite de 2012. "J'ai senti à distance les souffrances du peuple. J'ai décidé de rentrer pour lui indiquer la voie", a déclaré Abdoulaye Wade au siège de son parti. "Nous ne pouvons pas continuer à laisser le Sénégal se détériorer de cette façon. Je l'avais amené au seuil de l'émergence", a-t-il poursuivi, sans évoquer d'éventuelles actions qu'il pourrait entreprendre. L'homme a été bloqué pendant 48 heures au Maroc avant de pouvoir entrer au Sénégal. Un retard dont ses partisans et le régime de son successeur, Macky Sall, se rejettent la responsabilité.

>> Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

L'ex-président revient au Sénégal pour soutenir son fils en prison et en instance de jugement. Karim Wade, qui fut ministre durant le mandat de son père, est en détention préventive depuis un an et doit être jugé en juin. À 45 ans, il est accusé d’enrichissement illicite, dans le cadre de la traque des biens mal acquis déclenchée par le président Sall après son élection.

Depuis mercredi, le retour annoncé et retardé d'Abdoulaye Wade a créé la polémique et installé une atmosphère fébrile à Dakar, où forces de sécurité et policiers anti-émeutes sont sur le pied de guerre. Le gouvernement a par ailleurs interdit un meeting prévu à l'arrivée de l'ancien chef d'État.

Abdoulaye Wade, 87 ans, a dirigé le Sénégal pendant douze ans de 2000 à 2012. Il était parti en France après sa lourde défaite face à Macky Sall, un de ses anciens Premier ministres, le 25 mars 2012 au second tour de l'élection présidentielle.

Avec AFP

Première publication : 26/04/2014

  • SÉNÉGAL

    Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)