Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

EUROPE

Tournée commune des chefs de la diplomatie française et allemande

© Capture d'écran - France 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/04/2014

Pour la première fois, les chefs de la diplomatie française et allemande ont réalisé de conserve une tournée diplomatique. À leur retour, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier ont accordé une interview à FRANCE 24 et RFI.

Du 23 au 25 avril, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier se sont rendus ensemble en Moldavie, puis en Géorgie et enfin à Tunis. C'était la première fois que les chefs de la diplomatie française et allemande éffectuaient une tournée diplomatique commune.

Caroline de Camaret (FRANCE 24) et Dominique Baillard (RFI) les ont interrogés à leur retour, à l'hôtel de Beauharnais, résidence de l'ambassade d'Allemagne à Paris. Frank-Walter Steinmeier explique ce geste inédit par "une vision un peu différente des choses liée à notre expérience historique" et par le souhait de "renouveler notre regard et de procéder à une analyse commune".

Laurent Fabius ajoute qu'accueillir la France et l'Allemagne ensemble "c'est vraiment accueillir l'Europe car nous sommes 28 mais la France et l'Allemagne ont un poids spécifique".

Front commun sur la crise ukrainienne

En se rendant ensemble à Chisinau et à Tbilissi, les deux pays ont voulu signifier la proximité franco-allemande dans le bras de fer qui oppose l'Europe à la Russie au sujet de la crise ukrainienne.

Laurent Fabius a rappelé qu'il était attaché à la fermeté et au dialogue. Son homologue allemand a lui appelé à ce que "l'esprit de Genève persiste" et à ne pas exclure des sanctions économiques plus larges mais a précisé "ce n'est pas notre souhait, il faut rester ferme".

Les deux ministres ont également déclaré que l'élection présidentielle prèvue le 25 mai en Ukraine devait absolumment avoir lieu, et que si la Russie veut l'empêcher, ce serait un geste "antidémocratique".

Première publication : 26/04/2014

  • CUBA

    Visite de Laurent Fabius à Cuba : "Entre amis, on peut parler de tout"

    En savoir plus

  • DÉFICIT COMMERCIAL

    La France place l'économie au cœur de sa diplomatie

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    La France, l'Allemagne et la Pologne entament un ballet diplomatique à Kiev

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)