Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

EUROPE

Tournée commune des chefs de la diplomatie française et allemande

© Capture d'écran - France 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/04/2014

Pour la première fois, les chefs de la diplomatie française et allemande ont réalisé de conserve une tournée diplomatique. À leur retour, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier ont accordé une interview à FRANCE 24 et RFI.

Du 23 au 25 avril, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier se sont rendus ensemble en Moldavie, puis en Géorgie et enfin à Tunis. C'était la première fois que les chefs de la diplomatie française et allemande éffectuaient une tournée diplomatique commune.

Caroline de Camaret (FRANCE 24) et Dominique Baillard (RFI) les ont interrogés à leur retour, à l'hôtel de Beauharnais, résidence de l'ambassade d'Allemagne à Paris. Frank-Walter Steinmeier explique ce geste inédit par "une vision un peu différente des choses liée à notre expérience historique" et par le souhait de "renouveler notre regard et de procéder à une analyse commune".

Laurent Fabius ajoute qu'accueillir la France et l'Allemagne ensemble "c'est vraiment accueillir l'Europe car nous sommes 28 mais la France et l'Allemagne ont un poids spécifique".

Front commun sur la crise ukrainienne

En se rendant ensemble à Chisinau et à Tbilissi, les deux pays ont voulu signifier la proximité franco-allemande dans le bras de fer qui oppose l'Europe à la Russie au sujet de la crise ukrainienne.

Laurent Fabius a rappelé qu'il était attaché à la fermeté et au dialogue. Son homologue allemand a lui appelé à ce que "l'esprit de Genève persiste" et à ne pas exclure des sanctions économiques plus larges mais a précisé "ce n'est pas notre souhait, il faut rester ferme".

Les deux ministres ont également déclaré que l'élection présidentielle prèvue le 25 mai en Ukraine devait absolumment avoir lieu, et que si la Russie veut l'empêcher, ce serait un geste "antidémocratique".

Première publication : 26/04/2014

  • CUBA

    Visite de Laurent Fabius à Cuba : "Entre amis, on peut parler de tout"

    En savoir plus

  • DÉFICIT COMMERCIAL

    La France place l'économie au cœur de sa diplomatie

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    La France, l'Allemagne et la Pologne entament un ballet diplomatique à Kiev

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)