Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : les enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

EUROPE

Le G7 prêt à imposer de nouvelles sanctions à la Russie dès lundi

© AFP - Un homme armé en habits militaires se tient devant un bâtiment contrôlé par des séparatistes pro-russes à Sloviansk.

Vidéo par Philippe GASSOT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/04/2014

Les dirigeants du G7 pourraient adopter dès lundi de nouvelles sanctions contre la Russie, en raison de son rôle dans la crise en Ukraine. Le Pentagone accuse Moscou d’avoir violé l’espace aérien ukrainien.

Face à l’escalade des tensions en Ukraine, les dirigeants des sept pays les plus industrialisés (G7) se sont mis d'accord, samedi 26 avril, sur le principe d'imposer rapidement de nouvelles sanctions à la Russie. Selon le Pentagone, des avions russes ont violé l'espace aérien ukrainien "à plusieurs reprises" au cours des dernières 24 heures.

Ces nouvelles sanctions viseront des "personnes et/ou des entités", proches du président russe Vladimir Poutine, et Washington en fera connaître la liste dès lundi, a indiqué un haut responsable américain. Bien que coordonnées, ces sanctions ne seront pas nécessairement identiques d'un pays à l'autre.

Des observateurs de l’OSCE sont retenus par des pro-Russes

Le communiqué ne fournit pas de liste des mesures qui sont envisagées mais il prévient : "Nous continuons à nous préparer pour passer à des sanctions plus larges et coordonnées, y compris des mesures sectorielles si les circonstances l'exigeaient".

Les dirigeants occidentaux sont également "convenus de demander le renforcement du rôle de la mission d'observation de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) en Ukraine", dont une douzaine d'observateurs déjà sur place sont retenus par des séparatistes, selon Kiev et Berlin.

"Rhétorique de plus en plus inquiétante"

Ces mesures visent à punir la Russie pour ne pas avoir respecté l'accord international conclu à Genève, destiné à désamorcer la crise en Ukraine. Moscou n’a notamment pas honoré sa promesse d'utiliser son influence auprès des miliciens pro-russes, dans l'est du pays, pour les désarmer et les convaincre d'évacuer les bâtiments qu'ils occupent. "[La Russie] a continué à alimenter les tensions par une rhétorique de plus en plus inquiétante et en menant actuellement des manœuvres militaires à la frontière de l'Ukraine", estime le communiqué.

Sur le terrain, la ville de Sloviansk, bastion des séparatistes dans l'Est, est toujours en état de siège depuis un assaut bref et meurtrier lancé par des blindés ukrainiens. Le ministère de l'Intérieur a indiqué avoir mis en place "un blocus" de Sloviansk avec les forces de la Garde nationale afin d'empêcher les pro-russes "de recevoir des renforts".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 26/04/2014

  • CRISE UKRAINIENNE

    Ukraine : treize observateurs européens retenus par des pro-russes

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    La Cour pénale internationale ouvre une enquête préliminaire sur l'Ukraine

    En savoir plus

  • Le débat de France 24

    Crise en Ukraine : l'escalade à l'est, jusqu'où ? (Partie 1)

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)