Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Afrique

Algérie : Abdelmalek Sellal retrouve son poste de Premier ministre

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/04/2014

Quelques heures après avoir prêté serment, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a nommé Abdelmalek Sellal à la tête du gouvernement. L'homme âgé de 65 ans avait déjà occupé cette fonction de septembre 2012 à mars 2014.

C’est la première décision d'Abdelaziz Bouteflika. Le président algérien a rappelé lundi 28 avril Abdelmalek Sellal pour diriger le gouvernement, selon un communiqué de la présidence.

Le nouveau Premier ministre, âgé de 65 ans, avait déjà occupé cette fonction de septembre 2012 à mars 2014, avant de démissionner pour diriger la campagne électorale du président.

Plus tôt dans la journée, le chef de l'État a prêté serment pour son quatrième mandat, un an après avoir été victime d'un AVC qui avait laissé entrevoir une possible fin de règne.

"Une révision constitutionnelle" à venir

Dans son discours, Abdelaziz Bouteflika a annoncé qu'il lancerait prochainement une "révision constitutionnelle consensuelle". Il a exhorté les représentants de la société
civile et des partis politiques à participer à ce processus.

Cette réforme "sera notamment destinée au renforcement de la séparation des pouvoirs, à conforter l'indépendance de la justice et le rôle du Parlement, à l'affirmation de la place et des droits de l'opposition, et à garantir davantage les droits et libertés des citoyens", a déclaré le président.
 

>> À lire également sur FRANCE 24 : À Alger, le président Bouteflika prête serment pour un quatrième mandat

Avec AFP et REUTERS

Première publication : 28/04/2014

  • ALGÉRIE

    À Alger, le président Bouteflika prête serment pour un quatrième mandat

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)