Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le succès des meubles en open source

En savoir plus

SUR LE NET

La France tente de contrer la propagande djihadiste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

Comment les artistes nous racontent-ils le monde ? Nous recevons les cinéastes, les écrivains, les photographes ou encore les musiciens qui font l’actualité en France et à l’étranger. Du lundi au vendredi, à 12h15.

À L’AFFICHE !

À L’AFFICHE !

Dernière modification : 29/04/2014

Arcady : "J’ai voulu raconter le calvaire d’Ilan Halimi pour qu’on ne l’oublie pas"

© FRANCE 24

Louise Dupont reçoit le réalisateur Alexandre Arcady qui, sept ans après les faits, revient dans "24 jours" sur un drame qui avait bouleversé la France. En 2006, Ilan Halimi, 23 ans, avait été enlevé, séquestré et torturé par le "gang des Barbares" de Youssouf Fofana, avant de mourir quelques heures après avoir été abandonné dans la nature par ses ravisseurs.

Après une quinzaine de longs métrages, le réalisateur Alexandre Arcady revient avec "24 jours", l’histoire d’Ilan Halimi, ce jeune homme de 23 ans torturé puis abattu en janvier 2006 parce qu’il était juif. En salles mercredi, le film, qui doit son nom aux 24 jours d’agonie de la victime, se veut avant tout une œuvre mémorielle. "En tant que cinéaste, j’ai voulu raconter cette histoire pour qu’on ne l’oublie pas. Le cinéma joue un rôle dans la mémoire collective", nous dit-il.

Le corps d’Ilan Halimi avait été retrouvé le long des lignes du RER près de la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois, dans l’Essonne. Le jeune homme avait été attiré dans un guet-apens un soir de janvier 2006, à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine. Il a ensuite été retenu et torturé dans une cité de Bagneux. Ses ravisseurs, pétris de préjugés antisémites, avaient réclamé une rançon exorbitante à ses parents, estimant qu’un juif "est forcément riche". Youssouf Fofana, le chef du "gang des barbares", qui a reconnu avoir porté les coups mortels, a été condamné à la prison à perpétuité en 2009.

Adaptation du livre éponyme de Ruth Halimi, la mère de la victime, "24 jours" retrace les nombreux ratés d’une enquête policière qui, jusqu’à la découverte du corps, n’avait pas été ébruitée médiatiquement. Les enquêteurs "se sont trompés parce qu’ils n’ont pas cru à un acte antisémite aussi banal et aussi barbare. Ils pensaient avoir affaire à des malfrats, mais c’étaient des bras cassés antisémites qu’ils avaient face à eux", commente le cinéaste.

Raconté du point de vue de la famille de la victime, le récit de ce drame a toutefois été accusé de verser dans le communautarisme. "Je n’ai pas fait un film communautaire, se défend Alexandre Arcady. À Bagneux [où le film a été montré en avant-première], c’est un public de toutes les confessions, de toutes les origines, de tous les âges qui a ovationné le film. Les gens nous ont remerciés de l’avoir fait car cela va leur permettre de transmettre et de dire ‘il ne faut plus que cela arrive’."

 

Par Louise DUPONT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/01/2015 Culture

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

Fraîchement élu acteur de série télé préféré des Français, revoilà Guillaume de Tonquédec au cinéma. Le comédien est aujourd'hui à l’affiche des "Nuits d’été" de Mario Fanfani....

En savoir plus

29/01/2015 Culture

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

Environ 200 000 personnes sont attendues au Festival international d’Angoulême, le plus grand évènement de bande-dessinée d’Europe. Une édition particulière cette année, trois...

En savoir plus

28/01/2015 Culture

"Timbuktu" et "Saint Laurent" en lice pour le César du meilleur film

Thomas Baurez et Sonia Patricelli commentent les nominations aux César. Notre coup de cœur "Timbuktu" du réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissako figure en bonne place avec...

En savoir plus

27/01/2015 Culture

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

À l’occasion du 70ème anniversaire de la libération du camp d'extermination nazi d'Auschwitz-Birkenau, nous nous intéressons à la façon dont le cinéma et la littérature ont...

En savoir plus

26/01/2015 Musique

Ray Lema, musicien engagé

Ray Lema a appris le piano avec les pères blancs de l’ancien Zaïre, puis est allé enregistrer ses propres sons aux quatre coins du Congo, lorsqu’il était directeur du Ballet...

En savoir plus