Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

Moyen-Orient

Au moins 285 Français engagés dans les combats en Syrie

© AFP / Combattants djihadistes en mars dernier à Deir Ezzor, dans le nord de la Syrie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/04/2014

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé mercredi que 285 Français combattaient actuellement en Syrie et que 120 autres étaient en transit vers le territoire syrien.

Il y aurait aujourd’hui 285 djihadistes français en Syrie, d’après Bernard Cazeneuve. Le ministre de l’Intérieur a également affirmé, lors d’une interview sur France 2 mercredi 30 avril, que 25 Français avaient été tués dans les combats. Une centaine de combattants seraient revenus en France après un séjour aux côtés des rebelles syriens.

Ce chiffre de 285 Français participant à la guerre civile en Syrie représente "une hausse de 75% ces six derniers mois" et serait "comparable à celle des ressortissants d'autres pays européens" engagés dans le conflit, d’après Bernard Cazeneuve.

Actuellement, 120 candidats au djihad "seraient en transit vers la Syrie", a-t-il ajouté. Cent-seize femmes et une trentaine de mineurs seraient également concernés par ces filières.

Numéro vert

Le ministre de l’Intérieur a par ailleurs annoncé l'activation d’un numéro vert dans le cadre de son plan de lutte contre les filières djihadistes. Le numéro vert, le 0 800 005 696, "a été activé mardi", a déclaré Bernard Cazeneuve. Son objectif est "qu'un dispositif soit mobilisé" pour "éviter qu'un départ se produise quand des familles sentent" que l'un des leurs est "en train de basculer".

Le ministre de l'Intérieur a présenté la semaine dernière, lors du conseil des ministres, les grandes lignes d'un plan de lutte contre les filières djihadistes vers la Syrie. Parmi les mesures prévues, la mise en place de ce numéro vert pour signaler des candidats au départ, la privation de passeport et la création d'un dispositif de réinsertion individualisée.

Un problème européen

"C'est un problème européen", a ensuite déclaré Bernard Cazeneuve, qui devait rencontrer ses homologues britannique, belge et allemand mercredi à Londres, afin de préparer une "grande réunion" avec "la plupart des pays occidentaux" qui devrait se tenir le 8 mai prochain à Bruxelles.

L'objectif de cette réunion est, d’après le ministre, de "faire en sorte que les images, les vidéos, les instruments de propagande qui sont diffusés sur internet et qui parviennent à endoctriner un très grand nombre de ressortissants de nos pays soient coupés".

Bernard Cazeneuve a précisé que le plan anti-djihad nécessitait des modifications législatives, qui doivent être présentées fin juin en Conseil des ministres. Le ministère de l’Intérieur souhaite notamment inscrire le nom des candidats au djihad sur le système d'information Schengen (qui réunit 26 États européens) et sur le fichier des personnes recherchées. La place Beauvau estime aussi que des enquêteurs doivent être en mesure d’aller sur le net de "façon anonyme" pour entrer sur les réseaux et les démanteler.

Avec AFP

Première publication : 30/04/2014

  • SUR FRANCE 24

    Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Rendez-nous nos enfants", le SOS des familles de djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Vidéo : sourire aux lèvres, des Français filment leur djihad en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)