Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Moyen-Orient

Au moins 285 Français engagés dans les combats en Syrie

© AFP / Combattants djihadistes en mars dernier à Deir Ezzor, dans le nord de la Syrie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/04/2014

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé mercredi que 285 Français combattaient actuellement en Syrie et que 120 autres étaient en transit vers le territoire syrien.

Il y aurait aujourd’hui 285 djihadistes français en Syrie, d’après Bernard Cazeneuve. Le ministre de l’Intérieur a également affirmé, lors d’une interview sur France 2 mercredi 30 avril, que 25 Français avaient été tués dans les combats. Une centaine de combattants seraient revenus en France après un séjour aux côtés des rebelles syriens.

Ce chiffre de 285 Français participant à la guerre civile en Syrie représente "une hausse de 75% ces six derniers mois" et serait "comparable à celle des ressortissants d'autres pays européens" engagés dans le conflit, d’après Bernard Cazeneuve.

Actuellement, 120 candidats au djihad "seraient en transit vers la Syrie", a-t-il ajouté. Cent-seize femmes et une trentaine de mineurs seraient également concernés par ces filières.

Numéro vert

Le ministre de l’Intérieur a par ailleurs annoncé l'activation d’un numéro vert dans le cadre de son plan de lutte contre les filières djihadistes. Le numéro vert, le 0 800 005 696, "a été activé mardi", a déclaré Bernard Cazeneuve. Son objectif est "qu'un dispositif soit mobilisé" pour "éviter qu'un départ se produise quand des familles sentent" que l'un des leurs est "en train de basculer".

Le ministre de l'Intérieur a présenté la semaine dernière, lors du conseil des ministres, les grandes lignes d'un plan de lutte contre les filières djihadistes vers la Syrie. Parmi les mesures prévues, la mise en place de ce numéro vert pour signaler des candidats au départ, la privation de passeport et la création d'un dispositif de réinsertion individualisée.

Un problème européen

"C'est un problème européen", a ensuite déclaré Bernard Cazeneuve, qui devait rencontrer ses homologues britannique, belge et allemand mercredi à Londres, afin de préparer une "grande réunion" avec "la plupart des pays occidentaux" qui devrait se tenir le 8 mai prochain à Bruxelles.

L'objectif de cette réunion est, d’après le ministre, de "faire en sorte que les images, les vidéos, les instruments de propagande qui sont diffusés sur internet et qui parviennent à endoctriner un très grand nombre de ressortissants de nos pays soient coupés".

Bernard Cazeneuve a précisé que le plan anti-djihad nécessitait des modifications législatives, qui doivent être présentées fin juin en Conseil des ministres. Le ministère de l’Intérieur souhaite notamment inscrire le nom des candidats au djihad sur le système d'information Schengen (qui réunit 26 États européens) et sur le fichier des personnes recherchées. La place Beauvau estime aussi que des enquêteurs doivent être en mesure d’aller sur le net de "façon anonyme" pour entrer sur les réseaux et les démanteler.

Avec AFP

Première publication : 30/04/2014

  • SUR FRANCE 24

    Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Rendez-nous nos enfants", le SOS des familles de djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Vidéo : sourire aux lèvres, des Français filment leur djihad en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)