Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Alain Duhamel signe "Une histoire personnelle de la Ve République"

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

#ActuElles

Le vin a-t-il un sexe ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : la francophonie à la traîne !

En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

Afrique

La force européenne est opérationnelle à Bangui

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/04/2014

La force de l'Union européenne en Centrafrique, Eufor-RCA, a été déclarée opérationnelle mercredi et a été déployée à l'aéroport de Bangui pour en assurer la sécurité. La mission prend le relais de la force française Sangaris.

La force de l'Union européenne en Centrafrique (Eufor-RCA) a été déclarée opérationnelle mercredi 30 avril. Elle a été déployée à l'aéroport de Bangui pour en assurer la sécurité.

La mission Eufor-RCA a pris le relais de la force française Sangaris, jusqu'à présent chargée de la protection de l'aéroport M'Poko, le seul de la capitale centrafricaine. Elle est actuellement composée d'environ 150 hommes, essentiellement des militaires français issus de Sangaris et des soldats du contingent estonien.

Elle devrait progressivement monter en puissance jusqu'à 800 hommes en juin, dépêchés notamment par la Géorgie et plusieurs pays de l'UE comme l'Espagne, la Finlande ou l'Italie.

La France joue un rôle prépondérant dans l'Eufor-RCA en étant sa "nation-cadre", avec plusieurs centaines d'hommes dont le commandant, le général Philippe Pontiès, présent à Bangui mercredi.

Eufor-RCA est d'abord chargée de sécuriser la zone de l'aéroport M'Poko, qui accueille un vaste camp de personnes déplacées par le conflit, avant d'élargir ses missions à deux quartiers de la capitale. Son mandat a été fixé à six mois.

La formation de cette force, annoncée en décembre, a été plus longue que prévu en raison de la réticence de nombreux États européens à y participer, alors que se déclenchait la crise en Ukraine. Eufor-RCA a été lancée dans le cadre de la résolution 2134 du Conseil de sécurité des Nations Unies et vise, en appui de la Misca, la force de l'Union Africaine, à contribuer au "rétablissement d'un environnement stable et sécurisé" à Bangui.

Son déploiement intervient alors que les violences persistent avec des attaques de villages et des embuscades visant la population musulmane. L'ONU a autorisé début avril le déploiement d'environ 12 000 Casques bleus, mais celui-ci ne devrait pas intervenir avant septembre.

Avec AFP

Première publication : 30/04/2014

  • CENTRAFRIQUE

    Violent accrochage entre des soldats français et un groupe armé à Bangui

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Reportage : "les anti-balaka font pire que la Séléka"

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Vidéo : le retrait des soldats tchadiens ravive les inquiétudes en Centrafrique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)