Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États-Unis - Cuba : "Somos todos americanos"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Cuba : la décision historique de Barack Obama

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Cuba - USA : un jour historique"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

Culture

En images : Dark Vador marche sur Tunis pour sauver le village de "Star Wars"

© AFP - Parade des personnages de "Star Wars" sur l'avenue Habib-Bourguiba, mercredi 30 avril.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/05/2014

Des dizaines de personnages de "Star Wars" ont marché mercredi sur Tunis afin d'alerter l'opinion sur la dégradation du site de Ong Jmel, dans le sud de la Tunisie. Le lieu a servi de décor à l'épisode I de la saga culte à la fin des années 1990.

Dark Vador, Obi-Wan Kenobi, la princesse Leïa et d'autres personnages de la célèbre saga "Star Wars" ont défilé, mercredi 30 avril, dans le centre de Tunis (voir diaporama en bas de page) pour attirer l'attention sur la dégradation du site de Ong Jmel (sud) qui servit de décor à la fin des années 1990 à "La Menace fantôme", le premier épisode du cultissime "space-opera".

Des dizaines de fans, dont des enfants agitant les fameux sabres laser, ont salué leurs héros venus en Tunisie à l'initiative de l'Association des fans de "Star Wars"  avec le soutien du ministère du Tourisme. "Cette rencontre est l'occasion d'attirer le regard sur la Tunisie et de promouvoir le tourisme, et aussi de sensibiliser les fans pour sauver l'un des sites de tournage du film dans le Sud tunisien", a indiqué à l'AFP Abderrahmane Ameur, le président de l'association.

La Tunisie a lancé début avril une campagne internationale de levée de fonds pour sauver le fictif Mos Espa, la ville d'origine d'Anakin Skywalker - le futur Dark Vador. Le site est menacé par des dunes mobiles qui se déplacent au rythme de 15 mètres par an. Certaines installations ont déjà été fissurées sous l'effet du sable.

Les autorités entendent rassembler près de 300 000 dinars tunisiens (137 000 euros) pour restaurer le site. L'État tunisien a déjà déboursé un peu plus de la moitié. Un appel aux dons a été lancé afin de récolter le reste de l’argent.

"La Guerre des étoiles" à la rescousse du tourisme tunisien

Les fans de Star Wars venus pour l'occasion d'Allemagne, de Norvège, du Royaume-Uni ou encore de Belgique participent jusqu'au 4 mai à une série d'évènements organisés dans le Sud, où plusieurs scènes de la saga ont été tournées. Une autre parade des personnages du film est prévue dans la ville de Tozeur ainsi qu'une projection à Ong Jmel même.

Le ministère du Tourisme entend promouvoir un tourisme axé sur "Star Wars" mais dit aussi vouloir participer, à terme, au développement du Sud. Secteur crucial pour l'économie du pays, le tourisme a été fortement affecté par la révolution de 2011.

Le tournage de l’épisode VII de la saga, dont le casting complet vient d’être dévoilé, a d’ores et déjà débuté, ont annoncé mardi 29 avril les studios Disney, désormais détenteurs des droits de la franchise. L’équipe du film a investi des studios de Londres mais, pour l’heure, rien n’indique que la Tunisie servira une nouvelle fois de décor aux aventures des Jedi.

Avec AFP

 

Première publication : 01/05/2014

  • CINÉMA

    Le casting complet du prochain épisode de "Star Wars" enfin dévoilé

    En savoir plus

  • INSOLITE

    Rien n'arrête les fans de "Star Wars" pour construire une vraie Étoile de la mort

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Quand la saga "Star Wars" passe du côté obscur de la force

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)