Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

EUROPE

Le congrès antisémite prévu avec Dieudonné interdit en Belgique

© AFP Archives

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/05/2014

Un congrès antisémite à Bruxelles, auquel avait été convié Dieudonné, a été interdit dimanche. Malgré cela, quelque 500 personnes se sont rassemblées devant le lieu de l'évènement, avant d'être dispersées par les forces de l'ordre.

Le congrès antisémite, prévu dimanche 4 mai à Bruxelles et auquel était convié le polémiste français Dieudonné, a été interdit quelques heures auparavant par les autorités belges. Toute manifestation de soutien ou de réprobation vis-à-vis de l’évènement a également été interdite, précise l'agence de presse Belga. Un périmètre de sécurité a en outre été défini autour de la salle où devait se tenir le congrès.

Éric Tomas, le maire d'Anderlecht, ville où était programmée cette rencontre, a adopté un arrêté après avoir fait savoir dès la veille au soir qu'il souhaitait l’interdire. La tenue de ce congrès dit "de la dissidence" avait été annoncée en fin de semaine par une librairie bruxelloise et le groupuscule d'extrême droite "Debout les Belges !" du député Laurent Louis, coutumier des déclarations incendiaires contre les Roms, les Juifs et les médias. Outre Dieudonné et le militant politique Alain Soral, figure parmi les invités Kemi Seba, de l'organisation noire radicale Tribu Ka, désormais dissoute.

Malgré ces précautions, quelque 500 personnes se sont massées devant la salle. Certaines étaient venues avec des ananas, en référence à une vidéo où Dieudonné détourne la chanson "Chaud cacao" d'Annie Cordy en "Shoah nanas", et qui lui a valu une amende de 8 000 euros en France. Des ananas ont été jetés sur les forces de l'ordre au moment de la dispersion.

"Rassemblement antisémite, sexiste et misogyne"

Cette chanson "n'est pas un acte antisémite mais on en a marre de cette communauté qui fait de l'argent avec ça" (la Shoah), a expliqué un participant souhaitant garder l’anonymat.  "C'est un rassemblement antisémite, sexiste et misogyne et c'est juste intolérable", a commenté pour sa part Axel Farkas, un contre-manifestant, en marge du rassemblement.

La police bruxelloise a mis fin vers 16H00 au rassemblement et a dispersé la foule avec des canons à eau, sans procéder à des interpellations. "C'est fini. Que tout le monde se disperse dans le calme", a conclu le député Laurent Louis. "On nous matraque, je ne veux pas qu'il y ait de blessés", a-t-il ajouté, estimant avoir "gagné".

"On a montré notre pouvoir, on a montré que la violence est de leur côté, pas du nôtre", a-t-il renchéri. Une personne touchée au visage par un jet d'eau a été évacuée à bord d'une ambulance.

 

Dès l'annonce de la tenue de ce congrès, vendredi 2 mai, la Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA) avait déposé plainte auprès du procureur du roi de Bruxelles, dénonçant une "véritable journée de la haine, qui servirait de cadre au pire rassemblement d'auteurs, de théoriciens et de propagandistes antisémites que notre pays aura connu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale".

Avec AFP

Première publication : 04/05/2014

  • FOOTBALL

    Nicolas Anelka, puni pour sa "quenelle", est suspendu pour cinq matchs

    En savoir plus

  • FRANCE

    Dieudonné déclaré persona non grata au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • FRANCE

    Quelque 650 000 euros saisis chez Dieudonné

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)