Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

Amériques

Le one-man-show de Barack Obama devant les journalistes de la Maison Blanche

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/05/2014

Barack Obama a profité du traditionnel dîner des journalistes de la Maison Blanche, samedi soir, pour tourner en dérision certains sujets politiques. Il a notamment moqué les bugs informatiques qui ont paralysé la mise en place de l’Obamacare.

Lors du traditionnel dîner donné à la Maison Blanche pour les journalistes politiques de Washington, Barack Obama s'en est donné à cœur joie, samedi 3 mai au soir, profitant de l’occasion pour plaisanter sur de nombreux sujets politiques.

"En 2008, mon slogan était 'Yes We Can !'. En 2013, mon slogan était Ctrl+Alt+Sup !", a lancé le président, faisant référence aux nombreux problèmes informatiques qui ont marqué la mise en place du nouveau système d'assurance santé pour tous, réforme phare de son mandat.

Devant un parterre rassemblant non seulement les journalistes accrédités à la Maison Blanche mais aussi des célébrités, des personnalités politiques et des dirigeants des médias, il a également utilisé l'humour pour critiquer la façon dont certaines chaînes de télévision couvrent sa présidence.

"Je vais vous manquer quand je ne serai plus là"

"Je viens de rentrer de Malaisie", a-t-il lancé, de façon apparemment anodine. "C'est incroyable de voir ce qu'il faut parcourir comme distance pour que CNN parle enfin de vous". Une référence à la couverture réalisée par la chaîne de télévision en ce qui concerne l'histoire de l'avion disparu de la Malaysia Airlines et des recherches pour retrouver l'épave. "D'ailleurs, ce soir, je crois qu'ils sont toujours en train de rechercher leur table" au dîner, a conclu en riant le président.

Il s'en est pris également à la chaîne Fox News, qu'il a accusée d'être "une organisation secrète de droite". "Voyons les choses en face, Fox, je vais vous manquer quand je ne serai plus là. Vous allez avoir beaucoup plus de mal à convaincre les Américains qu'Hillary [Clinton] est née au Kenya", a-t-il lancé. L'idée qu'Obama est né au Kenya a été lancée périodiquement par ses opposants les plus radicaux.

La soirée a également été ponctuée par la diffusion d’une vidéo mettant en scène le vice-président Joe Biden, surpris en train de grignoter dans les cuisines de la Maison Blanche par Michelle Obama.

Avec AFP

Première publication : 04/05/2014

  • RUSSIE

    Poutine appelle Obama pour évoquer une sortie de crise en Ukraine

    En savoir plus

  • INSOLITE

    Quand Barack Obama rêvait d'une vie de bohème à Paris

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut mettre fin à la collecte massive d'écoutes par la NSA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)