Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Asie - pacifique

Deuil national en Afghanistan, après des glissements de terrain meurtriers

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/05/2014

Une journée de deuil national a été décrétée en Afghanistan pour rendre hommage aux victimes des éboulements survenus à Aab Bareek, dans le Badakhshan, vendredi. Au moins 300 personnes ont péri dans la catastrophe.

L'Afghanistan observe, dimanche 4 mai, une journée de deuil national pour rendre hommage aux victimes des glissements de terrain, qui ont fait au moins 300 morts dans le nord-est du pays, transformant un village en cimetière.

La catastrophe est survenue, vendredi, dans le district d'Argo de la province du Badakhshan, région pauvre et montagneuse frontalière du Tadjikistan, de la Chine et du Pakistan. À la suite de fortes pluies, un torrent de boue et de pierres a déferlé le long d'une vallée encaissée, touchant principalement le village d'Aab Bareek où vivent plusieurs centaines de familles. Les éboulements ont détruit des centaines de maisons et laissé quelque 700 familles dans le dénuement, selon les autorités locales.

"Profonde tristesse"

À New York, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a exprimé sa "profonde tristesse" et adressé ses condoléances aux familles et proches des victimes.

"Les agences des Nations unies et les organisations humanitaires partenaires soutiennent le gouvernement afghan pour venir en aide aux personnes déplacées et se tiennent prêtes à coordonner les efforts pour améliorer la protection de la population face aux catastrophes naturelles", selon un communiqué des Nations unies.

L'Union européenne et les États-Unis se sont également dits prêts à aider les sinistrés. Ce drame est survenu une semaine après des crues subites qui ont fait une centaine de morts dans le nord de ce pays déchiré par trois décennies de guerre et qui figure parmi les plus pauvres du monde.

Avec AFP

Première publication : 04/05/2014

  • INTEMPÉRIES

    Afghanistan : un glissement de terrain fait plus de 300 morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)