Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

Asie - pacifique

Deuil national en Afghanistan, après des glissements de terrain meurtriers

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/05/2014

Une journée de deuil national a été décrétée en Afghanistan pour rendre hommage aux victimes des éboulements survenus à Aab Bareek, dans le Badakhshan, vendredi. Au moins 300 personnes ont péri dans la catastrophe.

L'Afghanistan observe, dimanche 4 mai, une journée de deuil national pour rendre hommage aux victimes des glissements de terrain, qui ont fait au moins 300 morts dans le nord-est du pays, transformant un village en cimetière.

La catastrophe est survenue, vendredi, dans le district d'Argo de la province du Badakhshan, région pauvre et montagneuse frontalière du Tadjikistan, de la Chine et du Pakistan. À la suite de fortes pluies, un torrent de boue et de pierres a déferlé le long d'une vallée encaissée, touchant principalement le village d'Aab Bareek où vivent plusieurs centaines de familles. Les éboulements ont détruit des centaines de maisons et laissé quelque 700 familles dans le dénuement, selon les autorités locales.

"Profonde tristesse"

À New York, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a exprimé sa "profonde tristesse" et adressé ses condoléances aux familles et proches des victimes.

"Les agences des Nations unies et les organisations humanitaires partenaires soutiennent le gouvernement afghan pour venir en aide aux personnes déplacées et se tiennent prêtes à coordonner les efforts pour améliorer la protection de la population face aux catastrophes naturelles", selon un communiqué des Nations unies.

L'Union européenne et les États-Unis se sont également dits prêts à aider les sinistrés. Ce drame est survenu une semaine après des crues subites qui ont fait une centaine de morts dans le nord de ce pays déchiré par trois décennies de guerre et qui figure parmi les plus pauvres du monde.

Avec AFP

Première publication : 04/05/2014

  • INTEMPÉRIES

    Afghanistan : un glissement de terrain fait plus de 300 morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)