Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Economie

La réponse cinglante du patron d'Alstom à Siemens

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/05/2014

Dans le cadre des négociations sur la reprise de sa filiale énergie, le patron d'Alstom a répondu à son homologue chez Siemens qui se plaint d'un traitement inégal. Il lui a envoyé une missive au ton "glacial" révélée par la presse allemande lundi.

Alstom n’apprécie pas les boudeurs et le fait savoir. Patrick Kron, le patron du groupe français, a sèchement répondu ce week-end à Siemens, dans un courrier révélé par la presse allemande et rapporté, lundi 5 mai, par "Le Monde". L'Allemand, qui a sollicité par deux fois - les 26 et 29 avril - Patrick Kron pour lui soumettre ses propositions de rachat de sa filière énergie, avait fustigé le silence d’Alstom et dénoncé une inégalité de traitement avec son concurrent américain General Electric.

Dans sa missive au ton "glacial", le dirigeant français affirme avoir pris acte de l’offre de Siemens. Mais "avant de répondre à ces lettres, je voudrais m'inscrire résolument en faux contre des propos injustes proférés par vos collègues", écrit-il à Joe Kaeser, patron de Siemens, selon le quotidien allemand "Frankfurter Allgmeine Zeitung". Le quotidien économique "Handelsblatt" parle, de son côté, d’un "échange épistolaire glacial."

Alstom va reprendre contact avec Siemens

Patrick Kron a également précisé s'être entretenu au téléphone avec Joe Kaeser, à qui il a affirmé que son offre valait la peine d'être davantage étudiée, explique le "Handelsblatt". Le courrier indique, en outre, que des conseillers des deux parties se sont déjà rencontrés. Alstom reprendra contact avec Siemens "dès que possible" pour discuter des prochaines étapes, conclut froidement Patrick Kron.

En dépit du soutien pour Siemens du ministre de l’Économie, Arnaud Montebourg, le conseil d'administration d'Alstom s'est prononcé, le 29 avril dernier, en faveur de l'offre de General Electric pour un montant de 12,35 milliards d'euros. Le groupe français n'avait, toutefois, pas fermé la porte à Siemens en déclarant, dans un communiqué, qu'il se réserve "le droit de répondre à des offres non sollicitées pour la reprise de l'ensemble de ses activités énergie."

Première publication : 05/05/2014

  • INDUSTRIE

    Alstom opte pour General Electric sans tourner le dos à Siemens

    En savoir plus

  • INDUSTRIE

    EDF, AMF : le dossier Alstom se complique

    En savoir plus

  • INDUSTRIE

    Alstom : la faible marge de manœuvre du gouvernement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)