Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

SPORT

Sébastien Chabal met un terme à sa carrière

© AFP | A 36 ans, Sébastien Chabal a décidé de mettre un terme à sa carrière.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 05/05/2014

À 36 ans, Sébastien Chabal a décidé de mettre un terme à sa carrière de rugbyman. L'ancienne icône du rugby français ne regoûtera pas aux joutes du Top 14 : il s'arrête finalement sur un titre de champion de Pro D2 avec l'équipe de Lyon.

On ne verra plus la célèbre barbe de Sébastien Chabal sur les terrains de rugby. Le sportif préféré des Français en 2009, selon le classement établi par "L'Équipe Mag", a décidé de mettre un terme à sa carrière, à l'âge de 36 ans. Il l'a annoncé, lundi 5 mai, lors d'une conférence de presse donnée au Matmut Stadium, stade de son club, le Lyon Olympique Universitaire (LOU).

L’ancien international français termine donc sa carrière sur un titre de champion de Pro D2. Il s'était engagé à l'été 2012 avec le club lyonnais qui vient d'obtenir son ticket pour monter en Top 14. Il ne reste plus au LOU qu'un seul match de championnat à disputer cette saison, le 11 mai à La Rochelle.   

"Mon corps souffre. Ca devient dur. Le rugby devient compliqué"

En soit, la décision de Chabal n’est pas surprenante. Le joueur, qui occupait les postes de deuxième ou troisième ligne sur le terrain, avait indiqué en novembre dernier au "Dauphiné Libéré" qu'il disputait vraisemblablement sa dernière saison. "Je ne serai certainement plus joueur la saison prochaine, expliquait-il au quotidien. J'ai toujours dit que ça serait mon corps et ma tête qui me guideraient. Ma tête, ça ne va pas trop mal, mais mon corps souffre. À bientôt 36 ans, ça devient dur. Le rugby devient compliqué."

En seize saisons, Sébastien Chabal a laissé une trace dans l'histoire du rugby. Mais pas seulement. "Sea Bass", "L'anesthésiste", "Cartouche", "L'Homme des cavernes" a marqué physiquement ses adversaires. Son look atypique a également contribué et renforcé l'attrait des fans et des sponsors. Grâce à tous ses contrats publicitaires, Sébastien Chabal devient en 2007 le rugbyman français le mieux payé.

D'une machine à plaquer, il est devenu bête médiatique avec un nombre incalculable de contrats. "Mon look n'est pas du tout un calcul, c'est venu comme ça !", déclarait il pourtant en 2009.

La "Chabalmania" de 2007

Sa notoriété dépasse complètement le monde du sport puisqu’il participe cette année-là à la tournée des Enfoirés. Le 17 février 2011, sa statue de cire est inaugurée au musée Grévin. En février 2009, Clint Eastwood rencontre même son agent pour discuter de ses disponibilités en vue de le faire tourner dans le film, Invictus, aux côtés de Morgan Freeman et Matt Damon. L'idée n'aboutit finalement pas en raison du calendrier trop chargé de l’international français. Ce n'est que partie remise pour une incursion dans le monde du cinéma puisqu’en 2010, Chabal prête sa voix au yéti d'un dessin animé.

La grande effervescence autour du joueur a démarré peu avant Coupe du monde de rugby 2007, organisée sur le sol français. Chabal n'est certes pas un titulaire indiscutable en équipe de France mais il devient l'icône des Bleus. Une "Chabalmania" qui surprend quelque peu l'intéressé puisqu'il déclare à "L'Équipe Magazine" en 2008 : "Normalement, un sportif est reconnu quand il gagne un trophée, un titre, une compétition, une médaille... quelque chose, quoi ! Moi, je n'ai rien de tout cela."

La carrière de Sébastien Chabal, originaire de la Drôme, a débuté à Beauvallon, avant de se poursuivre à Valence, au CS Bourgoin-Jallieu (Top 16), à Sale (Premiership), au Racing-Metro 92 (Top 14) et enfin au LOU (Pro D2). Il s'est construit un palmarès modeste en club avec un titre de champion d'Angleterre (2006), un challenge européen (2005) et un titre de champion de France de Pro D2.

Sélectionné à 62 reprises en équipe de France de 2000 à 2011, il a remporté deux Tournois des six nations, dont un Grand Chelem en 2010. Il a également participé à deux Coupes du monde, en 2003 et en 2007 que la France a terminé à la quatrième place.

VIDÉO - Hommage à Sébastien Chabal

Première publication : 05/05/2014

COMMENTAIRE(S)