Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: présercer son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 06/05/2014

Nigeria : appels à la libération de lycéennes kidnappées

Au sommaire de cette édition : la Toile nigériane se mobilise pour la libération de centaines de lycéennes ; de mystérieuses vidéos diffusées sur YouTube intriguent les internautes ; et une vidéo propose de faire un tour en avion de chasse.

NIGERIA : APPELS À LA LIBÉRATION DE LYCÉENNES KIDNAPPÉES

« Trouvez nos filles », c’est ce que demandent aux autorités nigérianes les familles de plus de 200 lycéennes enlevées le 14 avril par des hommes armés du groupe islamiste Boko Haram. Une revendication qui s’exprime dans la rue à travers des manifestations régulières comme cette marche organisée le 30 avril à Abuja qui a conduit la foule devant l’Assemblée nationale pour réclamer la mobilisation des pouvoirs publics dans cette affaire.

Une demande appuyée par des citoyens du monde entier, comme en témoignent ces images de rassemblements qui ont eu lieu le week-end dernier à Londres, Dublin, Washington, New York, ou encore Philadelphie, où des manifestants ont affiché leur soutien aux familles nigérianes.

Et le combat en faveur de la libération des adolescentes s’est également implanté sur les réseaux sociaux via les mots clés #BringBackOurGirls. Un mouvement qui prend de l’ampleur sur Twitter comme sur Facebook où la page consacrée à cette campagne compte plus de 24 000 abonnés.

Des internautes qui, à l'image des 210 000 signataires de cette pétition en ligne, fustigent l’inaction du gouvernement nigérian. Un texte à travers lequel ils demandent au président Goodluck Jonathan de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour obtenir la libération de ces victimes innocentes, alors que les questions sur le lieu et leurs conditions de détention se multiplient.

Des inquiétudes dont le chanteur Billy Taio se fait, lui, l'écho en musique dans ce morceau qui est présenté comme la chanson officielle de cette importante mobilisation en ligne.
 

DE MYSTÉRIEUSES VIDÉOS SUR YOUTUBE INTRIGUENT LES INTERNAUTES

Des carrés et des rectangles de couleur rouge ou bleue qui apparaissent à l’écran pendant une dizaine de secondes sur un fond sonore aux tonalités électroniques. Depuis plusieurs mois, des dizaines de milliers de vidéos de ce type ont été mises en ligne sur le compte YouTube « Webdriver Torso ». Des clips mystérieux qui suscitent toutes sortes d’interrogations chez les internautes.

En effet, les théories plus ou moins crédibles concernant l’origine et la finalité de ces images ne cessent de se multiplier sur la Toile. Comme le rapportent notamment le site « Daily Dot » et la BBC, certains n’ont ainsi pas tardé à avancer que ces étranges vidéos pourraient avoir été réalisées pour tenter de communiquer avec des extraterrestres.

Une hypothèse farfelue remise en cause par un contributeur du site « Boing Boing » qui estime, lui, que ces clips pourraient être la version numérique des « stations de nombres » utilisées pendant la guerre froide pour transmettre des messages espions par radio sans que l’ennemi ne puisse en saisir la teneur.

Un mystère qu’a également tenté de percer le quotidien britannique « The Guardian » qui présente plusieurs pistes à explorer dans un article publié en ligne. Parmi celles-ci : la possibilité que ces fameuses vidéos soient utilisées par une société spécialisée dans le streaming pour tester sa capacité à télécharger rapidement des éléments sur la Toile. Une éventualité certes crédible mais qui ne constitue pour l’heure qu’une simple théorie.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

#MansionParty est le hashtag qu’ont utilisé des centaines d’internautes qui se sont rendus ce week-end à une gigantesque fête organisée via Twitter dans une maison d’un quartier résidentiel de Toronto. Un événement qui a réuni plus de 1 500 personnes et qui a été très largement commenté par les participants avant que la police n’arrive sur les lieux pour les inviter à rentrer chez eux. Une intervention rapide des forces de l’ordre qui n’aura cependant pas empêché les fêtards de causer environ 70 000 dollars de dégâts dans la villa…

ATTENTION RUMEUR !

Grâce à un système de signes dessinés à la craie sur les maisons, les cambrioleurs seraient capables d’identifier les logements inhabités, ceux qui contiennent de l’argent ou encore ceux qui sont protégés par une alarme… C’est ce qu’avance la Gendarmerie Nationale française qui a publié cette infographie sur son compte Twitter ainsi que sur sa page Facebook pour conseiller aux citoyens d’être attentifs. Or selon le site Hoaxbuster, l’existence d’un alphabet propre aux cambrioleurs n’a rien de véridique et ne serait en réalité qu’une rumeur ancienne faisant régulièrement surface dans les médias.
 

UN PORTAIL POUR LES CITOYENS SAOUDIENS

Pour permettre aux citoyens saoudiens d’exprimer leurs doléances aux autorités, la cour royale d’Arabie Saoudite vient de lancer un portail Internet expérimental. Un site sur lequel les internautes pourront faire part de leurs suggestions, remarques et autres commentaires concernant les services du gouvernement. Des messages qui seront ensuite portés à la connaissance du souverain, d'après le journal Arab News. Une initiative pensée par le roi Abdallah lui-même qui souhaite renforcer le dialogue avec ses sujets grâce à cette plateforme nommée « Tawasol », qui signifie « communication ». 

VIDÉO DU JOUR

Le photographe professionnel Blair Bunting a récemment eu le privilège d’effectuer un vol en tant que passager à bord d’un avion de chasse de l’armée américaine. Une expérience particulièrement remuante qu’il propose de partager avec lui à travers cette vidéo. Un clip que les internautes pourront retrouver dans son intégralité sur YouTube.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/08/2014 Réseaux sociaux

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

Au sommaire de cette édition : les internautes boycottent la vidéo montrant l’exécution d’un journaliste ; la Toile se mobilise pour offrir des repas aux enfants de Ferguson ; et...

En savoir plus

20/08/2014 Réseaux sociaux

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

Au sommaire de cette édition : la Toile est divisée à propos du policier responsable de la mort de Michael Brown ; les internautes font part de leur indignation en ligne suite à...

En savoir plus

19/08/2014 Réseaux sociaux

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

Au sommaire de cette édition : les internautes se versent des seaux d’eau glacée sur le corps pour une association ; la Toile se mobilise pour retrouver une peluche égarée ; et...

En savoir plus

18/08/2014 Réseaux sociaux

USA : la mort de Michael Brown continue d'enflammer la Toile

Au sommaire de cette édition : la mobilisation des internautes ne faiblit pas après le décès d’un jeune adolescent américain ; une publicité vestimentaire choque la Toile ; et le...

En savoir plus

16/08/2014 Réseaux sociaux

Crash aérien au Mali : la vérité au bout de la ligne ?

Le 24 juillet, un avion d'Air Algérie s'écrasait dans le nord du Mali, causant le décès de 118 personnes. Un crash intervenu dans un contexte de crise généralisée dans la région...

En savoir plus