Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Netanyahou divise à Washington

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 12/05/2014

Drones : une révolution militaire

Les drones, ces avions sans pilote, discrets et économiques, font la fierté d’une trentaine d’armées dans le monde. Mais ces vaisseaux télécommandés sont également critiqués à cause des dommages collatéraux occasionnés sur le terrain. Nos reporters aux États-Unis vous proposent un reportage exceptionnel tourné dans une base de l’armée américaine au Nouveau-Mexique.

Historiquement, il y a certaines armes dont l'apparition a changé en profondeur la façon qu'ont les hommes de faire la guerre. L'invention de la poudre et les premières armes à feu font partie de ces grandes révolutions de l'art de la guerre. Ensuite, l'arme atomique, bien entendu, a considérablement modifié les stratégies. Et de nos jours, les drones, à leur manière, marquent sans doute une nouvelle révolution dans les conflits armés.

Quasi absents des terrains de combat au début des années 2000, ces appareils sans pilote sont devenus, avec les guerres en Irak et en Afghanistan, une pièce centrale du jeu militaire, d'abord pour les Américains, puis à travers le monde.

Les États-Unis disposent aujourd'hui de plus de 8 000 drones, selon plusieurs estimations. Des chiffres difficiles à vérifier, puisque l'US Air Force, l'US Army ou encore la Navy ont chacun leur propre flotte – sans oublier, bien sûr, la CIA, qui communique très peu sur son programme de drones.

Sur la base d'Holloman, au Nouveau-Mexique, où nous nous sommes rendus pour tourner ce reportage, nous avons pu constater que 700 pilotes de drones sont en train d’être formés pour l'US Air Force. Les États-Unis forment désormais plus de pilotes de drones que de pilotes embarqués !

Pourquoi un tel engouement des militaires pour les drones ? Le Predator et le Reaper par exemple, fabriqués par General Atomics et largement utilisés par les États-Unis, peuvent rester entre 20 et 24 heures en vol. Ils peuvent ainsi assurer une surveillance aérienne quasi permanente d'un terrain de guerre, très appréciable pour les soldats au sol. À plusieurs kilomètres d'altitude, un drone pourra voir de manière très stable et très précise  des détails stratégiques, fixes ou mobiles, sur le terrain. Enfin sur le plan finacier, un drone et son équipage coûtent beaucoup moins cher à l'achat et à l'entretien qu'un appareil traditionnel comme un avion de chasse.

À cela s'ajoute enfin les fonctions d'attaque des drones. Pour une raison difficilement explicable, en temps de paix, une attaque de drone sur un territoire étranger est considérée comme plus acceptable par la communauté internationale qu'un raid aérien classique. Les opérations régulières de drones américains dans des pays qui ne sont pas officiellement en guerre avec les États-Unis soulèvent d'ailleurs peu de réactions au sein de l’opinion publique américaine ou internationale, que ce soit au Yémen ou au Pakistan. Même si sur le terrain, les dommages collatéraux sont pointés du doigt par les autoriés locales.

Conséquence de ces avantages opérationnels, beaucoup de pays cherchent désormais à s'équiper. Les Français, qui avaient déjà le drone Harfang, viennent d'acquérir deux drones Reaper américains, avant d'agrandir éventuellement leur flotte. Les industriels européens réfléchissent désormais à fabriquer des produits équivalents. Selon les chiffres rassemblés par le service de recherche du Congres américain, en 2012, une trentaine de pays disposaient déjà de grands drones militaires.

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE , Philip CROWTHER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/02/2015 Pakistan

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

Karachi, la plus grande ville du Pakistan, doit faire face à l’influence grandissante des Taliban. Pour y mettre fin, les forces de l’ordre ont lancé en septembre 2013...

En savoir plus

20/02/2015 Cisjordanie

Cisjordanie, le business des colonies

En Cisjordanie, les colonies juives continuent de s'étendre. Autorisées ou non par le gouvernement israélien, elles sont considérées comme illégales par la communauté...

En savoir plus

12/02/2015 Tunisie

Aux sources du jihad en Tunisie

La Tunisie a beau avoir fait le choix de la démocratie, le pays reste un important pourvoyeur de candidats au jihad. Depuis trois ans, des milliers de jeunes Tunisiens sont...

En savoir plus

05/02/2015 Inde

Inde : la rumeur du "Love Jihad"

En Inde, où la société est régulièrement secouée par des tensions religieuses, des extrémistes hindous accusent des musulmans de pratiquer un "Love Jihad", un "Jihad de l’amour"....

En savoir plus

30/01/2015 Syrie

Syrie : Kobané, la reconquête

Au nord de la Syrie, après de longs mois d’intenses combats, la ville kurde de Kobané, a été reprise aux jihadistes de l’organisation de l’État islamique. Nos reporters ont...

En savoir plus