Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

Afrique

Un soldat français tué dans le nord du Mali

© AFP | Soldats français à Tessalit, le 15 mars 2013

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/05/2014

Un militaire français du 2e régiment étranger parachutiste a été tué lors d'une opération dans la région de Tessalit, au Mali, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Un sous-officier français du 2e régiment étranger de parachutistes (REP) de Calvi a été tué lors d'une opération au Mal dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 mai, a annoncé l'Élysée dans un communiqué, jeudi matin. L'incident s'est produit dans la région de Tessalit, au nord du pays.

"Le sergent-chef [...] a été tué à 1 heure du matin par un engin explosif improvisé [...]. Le véhicule a explosé", a expliqué sur BFM-TV le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. "Il est mort pour la liberté du Mali, la sécurité du Mali mais aussi la liberté et la sécurité de la France et de l'Europe, parce que ce qui se joue au Mali c'est aussi la sécurité de la France. C'est la raison pour laquelle nous sommes là-bas", a ajouté le ministre.

"Serval est en train de se terminer dans sa phase de guerre frontale contre les groupes djihadistes", a déclaré Jean-Yves Le Drian. "Nous sommes en train de nous réorganiser pour avoir une conception régionale du contre-terrorisme", a expliqué le ministre, précisant que 1 000 soldats français allaient être concentrés près de Gao et 3 000 autres sur la "bande sahélo-saharienne". Le nord du Mali est, selon lui, "une zone de danger, de trafics en tout genre et là, nous resterons le temps qu'il faudra, il n'y a pas de date limite".

"La guerre frontale contre les groupes djihadistes est terminée"

Le Président de la République, François Hollande, a exprimé sa "profonde tristesse", saluant le "sacrifice de ce légionnaire français". Il a rappelé sa "totale confiance" aux forces françaises engagées dans la lutte "contre les groupes armés terroristes" qui "tentent de soumettre les populations à leur idéologie destructrice en les privant de leur droit à la sécurité et au développement".

Avec AFP

Première publication : 08/05/2014

  • MALI

    Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • MALI

    Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • MALI

    Reportage : le timide retour des réfugiés au Nord-Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)