Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les rockers écolos de Midnight Oil reviennent après 15 ans de pause

En savoir plus

FOCUS

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de retour sur le marché obligataire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Destructeur", le feu ravage la Corse et le Sud-Est

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'absence remarquée de Macron à la conférence sur le sida

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

Moyen-Orient

Vidéo : ces Tunisiens sans nouvelles de leurs enfants, djihadistes en Syrie

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/05/2014

En Tunisie, des familles demandent aujourd'hui l'aide des autorités pour retrouver leurs proches partis faire la guerre sainte en Syrie. Selon certaines d'entre elles, les mosquées tunisiennes seraient responsables de cet exode religieux.

Ahmed est sans nouvelles de son frère Majdi. Parti en mars 2012 pour faire la guerre sainte en Syrie, Majdi, novice, a très vite été arrêté par les forces syriennes. C'est en passant la frontière turco-syrienne que le jeune Tunisien a été appréhendé par l'armée. "On lui a dit d'attendre et en fait, les militaires sont arrivés", explique Ahmed. Depuis plus de deux ans, sa famille est sans nouvelles de lui.

L'histoire de Mjadi est loin d'être un cas isolé. En Tunisie, de plus en plus de familles, désemparées et sans recours, racontent la même histoire : celle d'un endoctrinement et d'un départ précipité vers les terres syriennes. Une mère de famille interviewée par FRANCE 24 confie émue que sa fille de 18 ans, partie brusquement en Syrie, l'a même exhortée, par téléphone, à cesser les recherches.

Ahmed et beaucoup d'autres dénoncent aujourd'hui le rôle néfaste joué par certaines mosquées intégristes du pays. "Elles incitent les jeunes à partir [...] Elles les attirent [....] Elles parlent de djihad", se désole-t-il.

Les autorités dénombrent entre 3 000 et 4 000 Tunisiens partis faire le djihad en Syrie. Un chiffre difficilement vérifiable, Tunis ayant coupé tout contact diplomatique avec le pays de Cham.

Première publication : 08/05/2014

  • FRANCE

    Au moins 285 Français engagés dans les combats en Syrie

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Rendez-nous nos enfants", le SOS des familles de djihadistes en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)