Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-Orient

Les rebelles syriens ont "pulvérisé" l'hôtel Carlton d'Alep

© Google Maps

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/05/2014

L'hôtel Carlton d'Alep, situé au pied de la citadelle, a explosé, jeudi. Des rebelles avaient placé une forte charge d'explosifs dans des souterrains de l'établissement occupé par l'armée et des miliciens pro-régime.

L’hôtel Carlton d’Alep, occupé par des soldats syriens et des miliciens pro-régime, a été pulvérisé, jeudi 8 mai, par les rebelles, ont rapporté la télévision officielle syrienne et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Des brigades rebelles islamistes ont pulvérisé l'hôtel historique Carlton dans la vieille ville d'Alep, à l'aide d'une grande quantité d'explosifs placés dans un tunnel" sous l'établissement, a indiqué l’OSDH. L'ONG a fait état de morts parmi les soldats et les miliciens pro-régime basés dans l'hôtel, sans donner de bilan précis, ajoutant que des combats avaient éclaté à la suite de l'explosion.

"Des terroristes ont visé l'hôtel Carlton, déclenchant une puissante explosion qui a provoqué sa destruction totale et la destruction de bâtiments historiques environnants", a indiqué pour sa part la télévision d'État, en référence aux rebelles qualifiés de "terroristes" par le régime.

Le célèbre hôtel, situé au pied de la citadelle historique de la métropole d'Alep, était l'un des établissements les plus chics de l'ex-capitale économique de Syrie, avant qu'elle ne soit ravagée par les combats à partir de l’été 2012.

La vieille ville d'Alep, tout comme la métropole, est divisée entre rebelles et loyalistes et la citadelle représente une sorte de ligne de démarcation entre les deux bords. Les rebelles tentent d'avancer vers les positions loyalistes dans ce secteur utilisant notamment des explosifs pour faire sauter les bâtiments.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 08/05/2014

  • SYRIE

    Les rebelles évacuent la Vieille ville de Homs

    En savoir plus

  • Sur le Net

    Bataille de tweets avant l’élection présidentielle syrienne

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas accepte une enquête sur les allegations d'attaques au chlore

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)